The Holiday ScamA story about getting lost
Cela fait maintenant quelques mois que nos Voyageurs, embarqués depuis Boston vers une destination paradisiaque vantée dans une annonce publicitaire douteuse, ont fait escale sur l’île d’Egún, dans le triangle des Bermudes. Mais nos braves étrangers se retrouvent à présent coincés sur l’île, à la suite d’un terrible ouragan...

En dehors des dégâts monstrueux provoqués par la tempête, une étrange ouverture est apparue dans les montagnes jusqu’alors infranchissables. Cette « porte » s’ouvre vers l’autre côté de l’île, où vivent les habitant originels d’Egún, les Natifs. Ni les voyageurs ni les Natifs de l'île n’avaient connaissance de l’existence des autres et pourtant seul un couloir antique les sépare à présent. Que leur réserve l’avenir ?
Intrigue #3 Arc 01.
Pour bien commencer l'année 2021, Ijoba se pare de ses couleurs pour organiser des festivités dont l'importance est capitale pour l'île et sa cohésion. Entre amusement et méfiance, c'est pourtant bien un grand festival et un banquet royal qui sont organisés à Oluh, la capitale.

L'intrigue prend cette fois-ci la forme d'un event et les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 9 février ! Pour y participer, c'est juste ici : www.
Halloween
Un peu en retard, Halloween débarque sur THS avec son lot d'animations ! La soirée discord qui s'est tenu le 07/11 a été un franc succès, on vous récapitule tout ici : www !

L'event rp vient de commencer, il s'agira d'une séance de spiritisme comme on les aime, au palais royal. Tout peut mal tourner à chaque instant...
Aiden
Co-fondatroll
Ebo
Adewora
MP
Leno
Co-fondaCodeuse
Esteban
Iwuri
MP
The Holiday Scam est un forum fondé sur un concept original, imaginé par ses fondatrices, Aiden et Lenorian. De fait, l'ensemble du contenu fourni (contexte, annexes, intrigues, etc.) et les codes proposés appartiennent au staff. Le design du forum a été réalisé par Lenorian. Les productions écrites sur le forum appartiennent à ses membres.

Toute reproduction, partielle ou totale, du forum, de son contexte ou de son contenu est strictement interdite.

Voir tous les crédits
Le Deal du moment : -49%
Roborock S5 max
Voir le deal
274 €

Oops, I did it again ⇝ Alisha
Genzo Harada
Tu veux jouer à un jeu?
OLEH!
291
786
02/05/2020
Americano-nippon
36
Homme d'affaire, en tout impunité
Majima goro - Yakuza
Chetan, le chaton démoniaque.
  • Disponible
Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur
https://the-holiday-scam.forumactif.com/t507-genzo-harada-monocle-de-soleil-pret?nid=1#6566https://the-holiday-scam.forumactif.com/t510-journal-du-bord-captain-harada-genzo-a-votre-service
https://the-holiday-scam.forumactif.com/t507-genzo-harada-monocle-de-soleil-pret?nid=1#6566https://the-holiday-scam.forumactif.com/t510-journal-du-bord-captain-harada-genzo-a-votre-service
Genzo Harada
Tu veux jouer à un jeu?
OLEH!
291
786
02/05/2020
Americano-nippon
36
Homme d'affaire, en tout impunité
Majima goro - Yakuza
Chetan, le chaton démoniaque.
  • Disponible
Une image en 100x100 :
Tu veux jouer à un jeu?
Une image en 150*80 :
OLEH!
Messages :
291
Coquillages :
786
Date d'inscription :
02/05/2020
Origine :
Americano-nippon
Âge :
36
Métier :
Homme d'affaire, en tout impunité
Avatar :
Majima goro - Yakuza
DC(S) :
Chetan, le chaton démoniaque.
Disponibilité :
  • Disponible


XP:
37/150Oops, I did it again ⇝ Alisha Empty_bar_bleue  (37/150)
Oops I did it again - Britney Spears

Allongé dans un transat juste à côté de la piste où au choix se déhanchaient ou chantaient les voyageurs, il se sentait d'une humeur bien plus lasse qu'il ne l'aurait cru. Cela faisait bordel il avait même compté de jours depuis qu'il avait mis les pattes sur ce navire. Il se savait sûrement un peu trop saoul pour un début de soirée, mais n'ayant rien à craindre de l'endroit, il se laissait aller. Son sourire à la fois lasse et amusé par les personnes présentes créait une vraie déconnexion entre sa façon de penser et l'extérieur. Il ressemblait à ses vieux pépés dans les fêtes de village. On voyait qu'il avait bien vécu et qu'il laissait la place aux jeunes pour s'amuser. Ils avaient l'air plus proche de la fin que du début, lui aussi au passage.

Si seulement c'était l'alcool qui l'avait foutu dans cet état, mais non, rien à voir. C'était quelque chose de bien plus facile à avoir qu'un verre de rhum ambré ou deux. En fait, même une bière bas marché se trouvait moins facilement : il se faisait chier.

On lui avait dit : « Repose-toi Genzo, prends du temps pour toi. Tu verras, la croisière te fera du bien. »
Bha voyons, il se retrouvait à deux doigts de mourir littéralement d'ennui, si bien qu'il s'imaginait une vieille chaussette rose en petit costard noir imiter son meilleur ami et ses conseils de merde. Ok, il la voyait avec des belles lèvres botoxées à souhait et tout de suite, l'éclat de la chaussette devenait... différent. Il haussa deux fois d'un sourcil dans le vide. Son cerveau était pété, parfait. La soirée commençait.

D'un vieil homme de campagne, il se redressa sur son transat. Il tapa ses joues, remit sa chemise bleu charrette avec ses flamants roses en état, et se redressa en recherche d'une bonne âme avec qui danser. Son unique œil n'eut que le temps de se fermer alors qu'il l'entendit. Tout son corps se tendit, il s'abaissa au ralentit. Ses épaules se redressèrent, il s'avança d'un seul coup, traversant entre les différentes personnes. Il en poussa pas mal, ne regardant même pas si c'était des femmes, des enfants, des vieux, des handicapés, il y avait plus important.

Un pied sur la petite estrade d'occasion, il eut à peine le temps de regarder la jolie métis aux cheveux argentés qu'il posa sa main sur le micro. Elle venait à peine de finir les quelques gloussements de yeah de départ, et pourtant, il déploya son besoin de karaoké :

« I think I did it again~ ♥ » Il sourit comme diable à sa désignée partenaire.

Il n'allait quand même pas prendre toute la place au micro.  
Alisha Drake
Bring it on, bitch
Tu veux jouer ?
914
699
17/05/2018
Floride
22 ans
Étudiante
Viera (Final Fantasy) – Artiste : GDBee
  • Disponible
Voyageuse
Voir le profil de l'utilisateur
https://the-holiday-scam.forumactif.com/t147-alisha-drake4/48/prez10.pnghttps://the-holiday-scam.forumactif.com/t149-alisha-drake-damn-girl
https://the-holiday-scam.forumactif.com/t147-alisha-drake4/48/prez10.pnghttps://the-holiday-scam.forumactif.com/t149-alisha-drake-damn-girl
Alisha Drake
Bring it on, bitch
Tu veux jouer ?
914
699
17/05/2018
Floride
22 ans
Étudiante
Viera (Final Fantasy) – Artiste : GDBee
  • Disponible
Une image en 100x100 :
Bring it on, bitch
Une image en 150*80 :
Tu veux jouer ?
Messages :
914
Coquillages :
699
Date d'inscription :
17/05/2018
Origine :
Floride
Âge :
22 ans
Métier :
Étudiante
Avatar :
Viera (Final Fantasy) – Artiste : GDBee
Disponibilité :
  • Disponible


XP:
27/150Oops, I did it again ⇝ Alisha Empty_bar_bleue  (27/150)
Oops, I did it again

Alisha est une reine solitaire perdue dans les bas-fonds du peuple des ploucs.

Pendant que ses doigts pianotent machinalement sur le manche du micro et qu'elle attend les premières notes d'un hymne légendaire, son regard parcourt l'assistance avec un dépit que sa bonne éducation la pousse à dissimuler sous un sourire poli et elle songe : comment peut-on avoir le fric de se payer une croisière aux Bermudes et se saper aussi mal ? Certes, au bout de quelques jours, quelques subtils indices tels que la piscine vide lui ont fait comprendre que ses parents ont choisi de lui offrir un voyage low-cost et elle doit se montrer magnanime face à une population de la classe moyenne ; pour autant, cela n'excuse pas tous les travers vestimentaires. Si encore le mauvais goût s'arrêtait aux pantacourts et aux chemises hawaïennes ! Mais elle a repéré sa première paire de chaussettes-sandales une heure auparavant et doit reconnaître avoir sérieusement considéré la possibilité jeter le coupable par-dessus bord sans autre forme de procès. A moins qu'au point où elle en est, une plus sage solution soit de sauter elle-même et d'espérer rejoindre Boston à la nage ?

Heureusement, l'occasion de se décharger de toute cette frustration lui a été offerte sur un plateau d'argent. Sa courte robe noire à col montant en résille épouse parfaitement ses formes et si au fil des soirées, elle s'est déjà imposée comme l'une des  bonasses du navire, il est désormais tant de faire comprendre à Plouc Land à quel point elle s’élève également au-dessus de la masse quand il s’agit de voix et de prestance sur scène. Elle compte bien rendre sa première prestation karaoké sur ce navire mémorable et profiter des inévitables ""wouaaaah, tu chantes trop bien !" qui s'ensuivront pour engager des discussions et nouer des liens avec ses pairs moins fortunés, histoire de se faire - sait-on jamais ? - des potes avec qui boire et se déhancher jusqu'à l'aube. Car là non plus, pour l'instant, ce n'est pas glorieux : le niveau d'ambiance sur ce pont est quasi-nul et elle prie pour qu'il ne s'agisse que de la timidité des premiers soirs, parce que si aucun ne se décide à se lâcher, ils vont tous passer cette croisière à se faire royalement chier.

La musique s'élève et coupe court aux réflexions d'Alisha. Sa mauvaise humeur s'évanouit aussitôt. Prête à envoyer du grand spectacle, elle invoque silencieusement sa Britney Spears intérieure, quand soudain...

Une seconde s'écoule.

Une seconde pendant laquelle Alisha est désarçonnée.

Une seconde pendant laquelle la pensée "Qu’est-ce qu’il fout là, lui ?" la traverse comme un éclair, que son regard passe de la main intruse au visage asiatique et âgé de son détenteur, qu’elle se retient de froncer le nez de dégoût devant sa chemise d’aussi mauvais goût que les tenues vestimentaires de 78% de la population masculine de cette croisière et qu’elle se demande s'il ne serait pas un de ces gars chelous qui se foutent un cache-oeil sur la gueule juste pour le style.

Une seconde pendant laquelle quelque chose qu’elle repère dans son sourire et dans l’éclat de son œil l’intrigue toutefois et qu’un pressentiment – un espoir ? – chemine pour s’emparer de son cœur pourtant déjà presque résolu à devoir se contenter d’une soirée morne et chiante – car si ce type a l’air d’être beaucoup de choses, il ne semble à vrai dire ni morne, ni chiant.

Une seconde au bout de laquelle la surprise s'efface, sa main raffermit sa prise et sa voix suave s’élève : “I think I did it again.”

Elle se mêle harmonieusement à celle du borgne et aussitôt, un sourire vient flotter sur les lèvres rouges d’Alisha. Amusée, elle darde sur lui un regard en coin. Avec les élégants talons argentés qu’elle porte au pied, elle le dépasse d'une demi-tête, mais elle doit reconnaître une chose à ce petit asiatique quarantenaire : il sait chanter.

“I made you believe…”

Toutefois, est-ce qu'il sait bouger ? Sera-t-il à la hauteur des performances habituelles d’Alisha ou va-t-elle devoir y aller mollo ? En karaoké comme en beaucoup de choses, il faut savoir s’adapter à son partenaire et pour le meilleur et pour le pire, c’est à deux qu’ils devront éblouir l’assistance.

“…we’re more than just friends.”

Le micro se retrouve souplement ôté de son support et ramené entre eux tandis que son corps pivote souplement vers son partenaire. Son regard provocateur s’est franchement planté dans l’unique œil de l’intrus et ne le quitte désormais plus.

“Oh baby, it might seem like a crush..."

Un pas, comme pour le contourner.

"...but it doesn’t mean...”

Un autre. Sensuelle dans le moindre de ses mouvements, elle lui tourne autour, le jauge, l'entraîne dans son mouvement circulaire - leurs deux mains sont toujours serrées autour du même micro.

... that I’m serious.”

C'est presque le moment de vérité. S'il reste planté raide comme un piquet pendant le refrain, elle saura à quoi s'en tenir. Et sinon...

Sinon ses gestes le suivront, quoiqu'il fasse.

Genzo Harada
Tu veux jouer à un jeu?
OLEH!
291
786
02/05/2020
Americano-nippon
36
Homme d'affaire, en tout impunité
Majima goro - Yakuza
Chetan, le chaton démoniaque.
  • Disponible
Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur
https://the-holiday-scam.forumactif.com/t507-genzo-harada-monocle-de-soleil-pret?nid=1#6566https://the-holiday-scam.forumactif.com/t510-journal-du-bord-captain-harada-genzo-a-votre-service
https://the-holiday-scam.forumactif.com/t507-genzo-harada-monocle-de-soleil-pret?nid=1#6566https://the-holiday-scam.forumactif.com/t510-journal-du-bord-captain-harada-genzo-a-votre-service
Genzo Harada
Tu veux jouer à un jeu?
OLEH!
291
786
02/05/2020
Americano-nippon
36
Homme d'affaire, en tout impunité
Majima goro - Yakuza
Chetan, le chaton démoniaque.
  • Disponible
Une image en 100x100 :
Tu veux jouer à un jeu?
Une image en 150*80 :
OLEH!
Messages :
291
Coquillages :
786
Date d'inscription :
02/05/2020
Origine :
Americano-nippon
Âge :
36
Métier :
Homme d'affaire, en tout impunité
Avatar :
Majima goro - Yakuza
DC(S) :
Chetan, le chaton démoniaque.
Disponibilité :
  • Disponible


XP:
37/150Oops, I did it again ⇝ Alisha Empty_bar_bleue  (37/150)
Oops I did it again - Britney Spears

La laissant prendre la barre, le bon homme ne la quitte pas de l’œil. Il suit le déhanchement parfait de cette jeune argenté. Elle joue bien avec ses pieds, sûrement des années de pratique en soirée et boîte. Il ne peut empêcher un instant d'excitation pure monter dans son regard. Il voit la fin de l'ennui pour la soirée, il voit plus qu'un simple petit pas de danse et une chantonnade. Les choses commencent à devenir intéressante, et pour une fois qu'il ne dit pas ça à deux doigts de se prendre une balle, c'est peu dire.

Il balance sa tête sur le côté, embarquant ses mèches entière ; il reproduit le mouvement de l'autre. La main sur le micro, il ferme à demi son œil, sa voix descend d'un ton dans la sensualité :

« Oh Baby. »

Genzo met un pas en arrière pour leur laisser de la marge – no. A chaque percussion, il lance un léger mouvement de fessier, finissant sur une ondulation féline de tout le haut de son dos suivant la fin de la phrase, sans jamais bouger les jambes.

« It might seem like a crush. »

Son pied droit se rapproche d'elle cette fois, il laisse sa main libre faire une courbette retournée pour accentuer les paroles.

« But it doesn't mean... » Il sourit largement, comme le ferait un diable devant l'envie. « … that I'm serious. »

Il lâche sa main du micro pour les mettre toutes deux sur les hanches de la demoiselle, assez écartées pour que ce ne soit pas pris comme un attouchement. Contrairement à la majorité, il n'en a bien que faire de sa beauté. Elle chante bien, elle est à fond, et ça lui va parfaitement. Il ferme doucement son œil.

« 'Cause to lose all my senses... » Son œil se rouvre, on sent la monté d'adrénaline dans son regard. « That is just typically me. »

Alors que le refrain débute, il soulève à peine l'argenté pour la faire tourner et lui prendre le micro dans la foulée. Il la retient par une main choppée au vol alors que commence le refrain.

« Oh baby, baby. » Il s'abaisse, allongeant sa jambe tout en employant le mouvement que nous nommerons je-pourrais-foutre-un-coup-de-coude-mais-étonnement-là-c'est-classe.

Le micro tourne dans ses doigts un court instant. Il se redresse en un demi-saut ; et chante automatiquement la première réplique du refrain, la main sur la bouche, son œil rond pour illustrer le oups. Son sourire amusé montre bien à son acolyte qu'il compte bien jouer à qui aura les refrains ~

« Oups ! I did again ! » Il pointe du doigt la demoiselle, le tournant au même rythme que les paroles et son fessier. « I played with your heart~ » Il se tourne en deux trois pas de danse sur le côté tout en redressant sa main libre pour accompagner, regardant le public pour l'amener avec eux. « –  got lost in the game. »

Il lève la main pour les motiver, tout en lançant les deux :

« Oh baby, baby. » Il envoie le micro à la jeunesse. 
Alisha Drake
Bring it on, bitch
Tu veux jouer ?
914
699
17/05/2018
Floride
22 ans
Étudiante
Viera (Final Fantasy) – Artiste : GDBee
  • Disponible
Voyageuse
Voir le profil de l'utilisateur
https://the-holiday-scam.forumactif.com/t147-alisha-drake4/48/prez10.pnghttps://the-holiday-scam.forumactif.com/t149-alisha-drake-damn-girl
https://the-holiday-scam.forumactif.com/t147-alisha-drake4/48/prez10.pnghttps://the-holiday-scam.forumactif.com/t149-alisha-drake-damn-girl
Alisha Drake
Bring it on, bitch
Tu veux jouer ?
914
699
17/05/2018
Floride
22 ans
Étudiante
Viera (Final Fantasy) – Artiste : GDBee
  • Disponible
Une image en 100x100 :
Bring it on, bitch
Une image en 150*80 :
Tu veux jouer ?
Messages :
914
Coquillages :
699
Date d'inscription :
17/05/2018
Origine :
Floride
Âge :
22 ans
Métier :
Étudiante
Avatar :
Viera (Final Fantasy) – Artiste : GDBee
Disponibilité :
  • Disponible


XP:
27/150Oops, I did it again ⇝ Alisha Empty_bar_bleue  (27/150)
Oops, I did it again

Oh ?

Oh.

Oh.

Oh Baby, et c’est le cas de le dire. Son sentiment diffus de tout à l’heure se précise quand il se met en mouvement avec une grâce féline à laquelle elle ne se serait certainement pas attendue de la part d'un homme de son âge, et un frisson remonte le long de son échine. Quelque chose dans sa voix change et soudain, Alisha comprend que ce n’est pas seulement qu’il chante bien mais qu’il vit la chanson : ce qui coule à travers ses veines n'est plus du sang, c'est Britney elle-même.

Incroyable, pense-t-elle. Depuis tout ce temps, son âme sœur de karaoké était un asiatique quarantenaire en chemise hawaïenne ?

Elle garde une conscience aigüe du public qui les observe et jubile en comprenant qu’à eux deux, ils pourront leur offrir un show comme ce bateau de croisière n’en a jamais connu. Une fraction de seconde lui suffit pour synchroniser ses mouvements de bassin à ceux de son partenaire et leurs corps se répondent en parfaite harmonie.

« It might seem like a crush... »

Quand il se rapproche, leurs sourires se font écho et elle enchaîne les gestes qui s’ensuivent  avec délice. De la part d’un autre inconnu, ses mains posées sur ses hanches auraient pu la crisper, mais elle s’y abandonne complètement par pur instinct en sachant que le temps de cette chanson, rien n’est à craindre de lui. Une envie de rire la prend quand il la soulève vers le ciel et elle se laisse manipuler de bon gré, répondant à ses gestes par ceux qui les complètent, à ses mimiques par d’autres mimiques, le laissant lui voler le micro autant qu’il veut : elle adore ce genre de jeu et ne compte pas le laisser mener la danse jusqu’au bout.

Quelques instants plus tard, les exclamations et des sifflements s’élèvent depuis le public alors qu’Alisha referme la main sur le micro qu’il lui lance. Elle pivote dans un grand mouvement de chevelure pour présenter son profil aux spectateurs et se surprend à songer avec délectation qu’après leur passage, plus personne n’osera se présenter sur cette scène.  

« Oops, you think I’m in love…»

Elle fait quelques pas le long de l’estrade en encourageant la foule de sa main libre, à l’instar de son partenaire quelques instants plus tôt, puis elle s’arrête juste devant ce dernier en s’assurant qu’il soit à environ deux pas derrière elle. Alisha se laisse alors souplement onduler vers le sol – « That I’m sent from above… » – et ce sont ses épaules qui remuent pour marquer l’accentuation des mots : « I’m not – That – Innocent. »

Elle se redresse et recule en roulant sensuellement des hanches – « You see, my problem is this… » – puis colle son dos contre le torse de l’homme, la tête rejetée en arrière, les genoux fléchis pour descendre suavement le long de son corps tout en attrapant l'une des mains de l'asiatique pour la plaquer fermement sur son ventre.

« I’m dreaming away… »

Emportée dans son mouvement, elle tend dangereusement ses lèvres vers le coin de la mâchoire de son compagnon...

« Wishing that heroes, they truly exist... »

... puis s’échappe de son étreinte aussi rapidement qu’elle l’avait rejointe et rejoint le bord de la scène avec assurance.

« I cry, watching the days ! ».  

Pulpeuse à souhait, Alisha plonge le haut de son corps vers l’avant et demande lascivement à leur public : « Can’t you see I’m a fool, in so many ways ? »

Elle se redresse vers l'arrière et sa main glisse le long de sa propre poitrine quand elle se tourne vers son partenaire et ajoute, l'expression faussement ingénue « But to lose all my senses… »

Son déhanché marque le rythme avec une énergie redoutable :  

« That is just, so, typically me. Baby, oh ! »

Et elle lui lance le micro à son tour en faisant quelques pas en arrière, prête à le lui laisser jusqu’au moment fatidique où ils devront le partager à nouveau pour l’un des moments clés de la chanson : l’échange Titanic. L'adrénaline bout à travers ses veines et en un éclair de génie, elle décide soudain qu'elle le lui ravira juste à temps pour en prononcer la première ligne de dialogue : le public leur mange déjà dans la main, mais avec ça...

Avec ça, ils deviendront des légendes.

Genzo Harada
Tu veux jouer à un jeu?
OLEH!
291
786
02/05/2020
Americano-nippon
36
Homme d'affaire, en tout impunité
Majima goro - Yakuza
Chetan, le chaton démoniaque.
  • Disponible
Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur
https://the-holiday-scam.forumactif.com/t507-genzo-harada-monocle-de-soleil-pret?nid=1#6566https://the-holiday-scam.forumactif.com/t510-journal-du-bord-captain-harada-genzo-a-votre-service
https://the-holiday-scam.forumactif.com/t507-genzo-harada-monocle-de-soleil-pret?nid=1#6566https://the-holiday-scam.forumactif.com/t510-journal-du-bord-captain-harada-genzo-a-votre-service
Genzo Harada
Tu veux jouer à un jeu?
OLEH!
291
786
02/05/2020
Americano-nippon
36
Homme d'affaire, en tout impunité
Majima goro - Yakuza
Chetan, le chaton démoniaque.
  • Disponible
Une image en 100x100 :
Tu veux jouer à un jeu?
Une image en 150*80 :
OLEH!
Messages :
291
Coquillages :
786
Date d'inscription :
02/05/2020
Origine :
Americano-nippon
Âge :
36
Métier :
Homme d'affaire, en tout impunité
Avatar :
Majima goro - Yakuza
DC(S) :
Chetan, le chaton démoniaque.
Disponibilité :
  • Disponible


XP:
37/150Oops, I did it again ⇝ Alisha Empty_bar_bleue  (37/150)
Oops I did it again - Britney Spears

Écoutant et voyant l’enchaînement de la demoiselle, il amène sa main dans un tour vers ses lèvres d'où s'étirent un sourire lubrique. Il la redescend alors qu'elle se place contre son torse, accompagnant la danse de la jeune femme en épousant ses mouvements aux siens, en guidant son corps de ses mains aux hésitations contrôlées. Il laisse sa main se mettre contre son ventre, serrant comme si sa vie en dépendait, sans toutefois lui faire mal.

Il ferme à demi son œil valide, comme s'il se préparait à lui prendre un baiser, dans son rôle de partenaire. Il lâche un long rire alors qu'elle s'éloigne. Il s'étire en arrière comme un chat, pour finir dans une roue inversée et remonter derrière la demoiselle, comme une ombre en fond de scène. Se sachant purement derrière elle, il laisse dépasser sa main et la claque sur son propre fessier, donnant illusion que ce fut la branchette qui le fit.

Alors qu'elle se tourne vers lui, il reproduit son mouvement en inversé, de façon à qu'on le voit placé sa main sur son torse, dessinant ses biceps d'un doigt félin. Il s'avance en petit pas rythmé, les hanches s'harmonisant jusqu'à attraper en vol le micro. Son sourire est grand, il est tellement dans le moment qu'il en oublie le reste. Elle est douée.

Genzo met sa main sur sa bouche un cours instant et reprenant son chant.

« Oops ! I did it again. » Il se cambre avec le refrain, un bras stratégiquement en train de créer un cercle avec son corps, la main suivant élégamment, l'autre gardant le micro devant sa bouche. « I played with your heart. » Il a un micro soubresaut en regard le public. «  – get lost in the game. » Il se redresse brusquement en un saut pour finir jambe fléchie, le doigt vers le ciel : « Oh baby. » Son doigt vers sa camarade. « Baby ! »

De nouveau, la main libre accompagne son oups, mais cette fois elle remonte plus doucement, en action avec le corps qui se dresse sensuellement, comme un chat au matin.

« Oops ! You think I'm in love~ » Sa voix continue de suivre ses paroles d'origine si loin de ses capacités, et pourtant sans aucune note plus basse ou plus haute.

Ses yeux se ferment, il est maintenant droit, la main libre fermée sur au niveau de sa hanche : la prochaine réplique, il la sublime avec ses vocalises qui se suffisent à elles-mêmes.

« That I'm sent from above – » Il tient la hauteur et la puissance avec plus de facilité que Britney elle-même – mais faut pas lui dire.

Il dresse sa main l'abat de son côté opposé, la tête dans l'autre sens :

« I'm not – » Il reproduit le geste mais de façon opposée, la main de son côté d'origine, sa tête face aux spectateurs. «  – that innocent. »

Il abaisse le micro tout en s'avançant vers la demoiselle, au moment des yeah, il lui redresse tout en continuant de tenir le saint instrument. Son sourire est langoureux, sensuel, assez unique dans un sens. Que va-t-elle choisir ? 
Alisha Drake
Bring it on, bitch
Tu veux jouer ?
914
699
17/05/2018
Floride
22 ans
Étudiante
Viera (Final Fantasy) – Artiste : GDBee
  • Disponible
Voyageuse
Voir le profil de l'utilisateur
https://the-holiday-scam.forumactif.com/t147-alisha-drake4/48/prez10.pnghttps://the-holiday-scam.forumactif.com/t149-alisha-drake-damn-girl
https://the-holiday-scam.forumactif.com/t147-alisha-drake4/48/prez10.pnghttps://the-holiday-scam.forumactif.com/t149-alisha-drake-damn-girl
Alisha Drake
Bring it on, bitch
Tu veux jouer ?
914
699
17/05/2018
Floride
22 ans
Étudiante
Viera (Final Fantasy) – Artiste : GDBee
  • Disponible
Une image en 100x100 :
Bring it on, bitch
Une image en 150*80 :
Tu veux jouer ?
Messages :
914
Coquillages :
699
Date d'inscription :
17/05/2018
Origine :
Floride
Âge :
22 ans
Métier :
Étudiante
Avatar :
Viera (Final Fantasy) – Artiste : GDBee
Disponibilité :
  • Disponible


XP:
27/150Oops, I did it again ⇝ Alisha Empty_bar_bleue  (27/150)
Oops, I did it again


Collés corps contre corps, là où un autre aurait hésité, aurait ri avec gêne, ou aurait cherché à en profiter, lui ne faisait qu’entrer dans son jeu avec un naturel et une aisance tels qu’on aurait juré leurs corps déjà familiers l’un à l’autre – habitués à s’effleurer, s’harmoniser, se compléter – et non inconnus, étrangers, complètement nouveaux dans la découverte de leur gestuelle et sans savoir jusqu’au prénom que chacun portait – car quel était  le besoin d’un prénom quand leurs regards se réfléchissaient comme dans un miroir, quand la même énergie imprégnait le moindre de leurs gestes, quand ils comprenaient intuitivement ce que l’autre espérait et répondait même à ce que l’autre n’osait pas espérer ? Les voyant, qui aurait pu croire qu’ils improvisaient et que l’un d’eux n’était qu’un intrus ayant grimpé sur une scène sur laquelle il n’avait jamais été invité ?

Sa main contre son ventre comme si sa vie en dépendait.

Dos à lui lorsque leurs peaux se séparèrent, Alisha ne pût jamais voir la roue impromptue de son partenaire et cela ne manqua pas de lui causer un grand chagrin lorsqu’une des âmes de l’assistance lui décrivit plus tard la scène. Elle entendit toutefois son rire résonner derrière elle – en dépit de la musique dans laquelle il se fondait, comment aurait-elle pu le manquer ? – et dût retenir celui qui montait naturellement sur ses propres lèvres, sans  pouvoir empêcher un sourire de trouver malgré tout son chemin jusqu’à sa bouche,  écho de celui de l’homme alors que leurs mouvements se répondaient et que le micro finissait par s’envoler pour changer souplement de main. La scène avait quelque chose de surréaliste, mais portée par la musique, le rythme et l’électricité qui fusaient dans ses veines, n'avait-elle pas bien mieux à faire que d'y prêter attention ?

Revenue en arrière, à quelques pas de distance de l'asiatique, Alisha ne chercha pas à lui voler la vedette et se contenta donc, en toute simplicité,  d'être aussi éblouissante que lui : son corps  qui irradiait d'assurance et de beauté enchaînait avec souplesse les mouvements gracieux, suaves, parfois ouvertement provocateurs,  et fut parcouru d'un délicieux frisson quand la voix de son partenaire s'envola avec une force et une justesse à faire pâlir de jalousie l'idole à laquelle ils rendaient hommage. Le moment du dialogue vint – le Capitaine Crook surgirait-il soudain sur l'estrade pour crier "All aboard !" ? Non, bien évidemment que non, quelle terrible occasion manquée – et tout en laissant son partenaire venir à elle, elle détacha son tour de cou en rejetant sa chevelure en arrière, puis plongea son regard dans l'œil unique qui s'arrêta à quelques centimètres d'elle.  

Le temps sembla brièvement se suspendre autour d'eux. Pouvait-elle oser croire que ce charme n'était pas entièrement dû au taux élevé d'alcool qui courrait présentement dans ses veines ?

“Britney, before you go, there’s something I want you to have…”

Son expression s'était faite exagérément séductrice pour coller – non sans un certain humour – aux paroles de la chanson. Les mains expertes d’Alisha lui présentèrent solennellement le bout de tissu, puis passèrent derrière la nuque du borgne en enroulant le tour de cou par-dessus celui qu’il portait déjà – étaient-ils donc vraiment semblables à ce point ? –, lui soufflant suite à la réponse qu’il ne manqua pas de lui faire :

“Yes, yes it is”

L’accessoire adroitement attaché, seule une main fut ramenée en arrière tandis que l'autre s'installait confortablement dans le creux de sa nuque.

“Well, I went down and got it for you”

Ses lèvres s'approchèrent, mais ce ne fut que pour s'arrêter à proximité d'un microphone qu'elle ne chercha pas à lui reprendre, au même titre qu'elle ne chercha ni à s'éloigner, ni à reprendre leur petit jeu à des endroits distincts de la scène. Ce furent au tour de leurs voix – si radicalement différentes, si radicalement complémentaires – de se mouvoir l'une avec l'autre lorsqu'elles reprirent la chanson à pleine puissance, arrachant quelques sifflements emballés de la part de leur audience alors qu'Alisha, à nouveau, souriait sans retenue.

Danser, oui, s'il le voulait : elle était prête à répondre à l'incitation même la plus subtile – à tourner, à tournoyer, à se presser à corps perdu dos contre lui, à se laisser aller en accordant une pleine confiance à ses bras, ou même à rester simplement là, à passer les dernières secondes qui leurs restaient à ne plus voir que leurs regards et à ne plus entendre que leurs voix – et le suivrait volontiers tant qu'il ne s'agissait pas de se séparer à nouveau. Car maintenant qu'elle avait comprit ce qu'elle avait trouvé, celui-là...

Elle refusait de le lâcher.

Genzo Harada
Tu veux jouer à un jeu?
OLEH!
291
786
02/05/2020
Americano-nippon
36
Homme d'affaire, en tout impunité
Majima goro - Yakuza
Chetan, le chaton démoniaque.
  • Disponible
Voyageur
Voir le profil de l'utilisateur
https://the-holiday-scam.forumactif.com/t507-genzo-harada-monocle-de-soleil-pret?nid=1#6566https://the-holiday-scam.forumactif.com/t510-journal-du-bord-captain-harada-genzo-a-votre-service
https://the-holiday-scam.forumactif.com/t507-genzo-harada-monocle-de-soleil-pret?nid=1#6566https://the-holiday-scam.forumactif.com/t510-journal-du-bord-captain-harada-genzo-a-votre-service
Genzo Harada
Tu veux jouer à un jeu?
OLEH!
291
786
02/05/2020
Americano-nippon
36
Homme d'affaire, en tout impunité
Majima goro - Yakuza
Chetan, le chaton démoniaque.
  • Disponible
Une image en 100x100 :
Tu veux jouer à un jeu?
Une image en 150*80 :
OLEH!
Messages :
291
Coquillages :
786
Date d'inscription :
02/05/2020
Origine :
Americano-nippon
Âge :
36
Métier :
Homme d'affaire, en tout impunité
Avatar :
Majima goro - Yakuza
DC(S) :
Chetan, le chaton démoniaque.
Disponibilité :
  • Disponible


XP:
37/150Oops, I did it again ⇝ Alisha Empty_bar_bleue  (37/150)
Oups... I did it again
Oups... I did it again - Britney Spears
Le tour de cou contre le sien, il ne put que laisser son œil pétillait comme un démon. Elle avait le rythme dans la peau et elle avait les idées. Cette petite avait tout d'une dominatrice, d'une enfant de la nuit, d'une manieuse de mots et d'une capacité incroyable à charmer les hommes. Il l'adorait déjà. Mais quand il l'entendit partir sur la voix masculin au lieu de celle de Britney, quel honneur.

Son propre visage se vit couvrir d'innocence alors qu'il la regarda avec un air quasiment désemparé par ses mots. Ses mains n'osèrent la toucher alors qu'il suivit la réplique :

« Oh, it's beautiful, but wait a minute, isn't this? »

Il mit sa main sur sa poitrine. L'émotion heurta son regard. Ainsi donc, le tour de cou prenait un symbole parfait. Il adorait, il adorait totalement. Il se vit rapidement désolé ensuite.

« But I thought the old lady dropped it into the ocean in the end. »

Evidemment, son sourire se fit à la fois innocent et séducteur ensuite, alors que la sulfureuse adulescente ravivait la flamme de l'histoire. Il haussa une épaule en levant son œil pour le rabaisser contre elle :

« Aww, » Il accentua ce bruit plus qu'il ne l'aurait fallu, appuyant volontairement le côté comique. « You shouldn't have ! »

La musique reprit ensuite, et son rire sortit tout naturellement. Il s'avança au même moment que la demoiselle pour agir comme pour un baiser, et ça lui fit plaisir de voir cet écho dans leur chorée. Décidément... Ils étaient sur la même longueur d'onde. Les prochaines paroles se firent de leurs deux voix, de leur deux puissances opposés et pourtant dans une symbiose furieuse. Ils ne pouvaient rien y faire, ils s'étaient trouvés. Comme on ne cherche jamais l'amour, on ne cherche jamais de famille, et pourtant là, ça résonnait dans toute la salle. La suite de la musique, la chorégraphie qui suivit, toujours aussi explosive et pourtant à la fois collé comme une salsa. Genzo la conduit dans un tourbillon de mot, de chant et des pas toujours plus improbables pour de tout nouveau compagnon de route.

Elle passa un couplet à passer d'une danseuse de tango, puis le second en pop pur et dur, pour finalement finir sur une évasion vers la voix la plus imposante qu'ils auraient pu faire ensembles. Le public semblait avoir enfin reprit vie grâce à eux. Quand finalement, ils firent le dernier :

« I'm not that innocent. » Avec toujours la même justesse qu'au début, ce fut un ras-de-marée dans la foule.

Pour couronner tout ça, Genzo prit la main de la demoiselle et fit une légère courbette avec elle. Il eut un rire franc qui suivit et se tourna vers elle. Merde, il en avait le souffle coupé – chose rare pour lui après une seule représentation. Il sauta de la scène et lui tendit la main avec un large sourire amical, histoire de l'aider à sauter avec ses talons :

« Genzo, Harada Genzo. » Il ferma son œil un instant, suivant ça d'un léger rire satisfait : « Et toi lady ? Un cocktail te tente pour fêter notre première scène ? »

Qu'elle soit mineure ou non ? Il s'en foutait totalement, même si elle avait eu trois ans, il lui aurait donné ! Elle le méritait !
Emme

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum