Revenir en haut Aller en bas

04. Groupes Δ Vivre à Egún

Capitaine Crook
Compte fondateur
avatar
Une petite image :
Date d'inscription :
06/04/2018
Messages :
182
04. Groupes Δ Vivre à Egún Dim 8 Avr - 4:16

Les voyageur

Un pigeon, c'est plus con qu'un dauphin, d'accord... mais ça vole...

Les touristes en excursion

Mais qui sont-ils ? Composés d’étudiants, de travailleurs, de chômeurs et tout simplement de personnes épuisées par leur quotidien, les voyageurs ont débarqués sur l’île pour oublier leur misère quotidienne. Armés de leurs appareils photos, carnets de dessins, et baladeurs MP3, ils foulent les terres de l’île avec enthousiasme.

Que font-ils ? Ils passent leurs journées à bronzer sur la plage, les doigts de pied en éventail, ou à boire jusqu’à l’ivresse, prêts à danser nu au milieu des cocotiers. Quand la lune est déjà haute dans le ciel et que nos voyageurs sont exténués, ils retournent dans le bateau pour dormir, jusqu’au prochain lever de soleil.

Comment faire la différence entre une huitre et un voyageur ? Leur religion est le Barbecue et leurs dieux sont les grillades. Ils mangent sans aucune retenue les réserves du bateau. Ils viennent des quatre coins des Etats-Unis d’Amérique, et parlent tous l’anglais. Ils ont tous une chose en commun : ils ont signé et payé pour une croisière après avoir vu une publicité vraiment surprenante à la télévision.

Nous pouvons aussi facilement différencier les voyageurs d’une huitre, et ce, grâce à leur style vestimentaire, à base de shorts, de chemises à fleurs de mauvais goût, de maillots de bain à froufrous et de robes trop moulantes.

Autres caractéristiques ? La justice est … absente chez eux. Ils profitent simplement de leurs vacances après tout ! Néanmoins, la légende raconte que le gagnant du bière-pong des dimanches soirs reçoit un pouvoir incommensurable : celui d’être le fainéant légitime de la semaine.

Car il ne faut pas oublier que malgré leur attitude de vacanciers insupportables, il existe une sorte de répartition des tâches. Ainsi nous trouvons les préposés à la crème solaire, les préposés à la bière et les préposés aux chichis.

Enfin, nos visiteurs n’ont toujours pas remarqué la présence des natifs de l’autre côté de l’île, car il faut dire qu’ils ne sont pas très curieux. Ils préfèrent de loin sauter dans les vagues en dansant la macarena jusqu’aux coups de soleil.
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Crook
Compte fondateur
avatar
Une petite image :
Date d'inscription :
06/04/2018
Messages :
182
Re: 04. Groupes Δ Vivre à Egún Dim 8 Avr - 4:17

Les Natifs

Try repeating “man is an animal" a few times, just to notice how unconvincing it sounds.

Les habitants d'Ijọba

Depuis la nuit des temps, les natifs prospèrent sur l’île d’Egùn. Ils sont organisés en plusieurs tribus, toutes sous la gouvernance de la tribu mère où la Reine, Ayaba, règne avec une main de fer. Elle se situe au cœur de la forêt tropicale, au nord de l’île sur le bord d’un lac. Ils possèdent de petites cavernes creusées par l’eau où ils entreposent diverses provisions.

Culte :Ils vénèrent des Dieux et Déesses tels que Iseda la déesse de la nature, Okun le Dieu de la mer, Orun le Dieu du ciel et Akako la déesse du temps. De nombreuses légendes circulent parmi ce peuple, notamment celle de la Montagne. Il existe plusieurs versions de celle-ci, mais toutes s’accordent sur un point : la méfiance envers la Montagne. Plus personne n’ose s’y approcher depuis la disparition de quelques chasseurs.

Société & culture :Il s’agit d’un peuple relativement avancé, vivant de la chasse et de l’agriculture. La terre est fertile et les animaux sont nombreux. Ils possèdent des écoles, et ont une économie développée et ingénieuse, de sorte que personne ne souffre de pauvreté, de mal nutrition ou d’abandon. Cependant, la vie familiale n’existe pas sur l’île. Rares sont les hommes et les femmes qui gardent le même partenaire. Les enfants qui atteignent l’âge adulte, 12 déluges, sont formés à la vie de la tribu lors d’un service obligatoire d’un an, année durant laquelle ils sont séparés de leur mère, et où ils apprennent à se battre. D’ailleurs, les natifs sont tous d’excellents guerriers. Au terme d'un an d'apprentissage, les natifs ont le choix entre rentrer chez eux et poursuivre leurs études : s'en suit alors une "tournée" des villages pour acquérir différents savoirs. C'est un processus sélectif, qui a pour but de faire émerger une élite parmi les jeunes Natifs. Cette sélection permet aux grands maîtres de l'île (membres du Conseil, Grands Marchands, Bienfaiteurs, etc) de choisir leurs assistants, apprentis et futurs remplaçants.

Mode :Leurs vêtements sont faits de fourrures, peaux, et de feuilles géantes. Un fashion-faux-pas comme dirait Cricri, mais ils font avec les moyens du bord.

Justice :La justice au sein des tribus est rude. La peine de mort est pratiquée, et femmes comme enfants n’y échappent pas s’ils commettent un meurtre, un vol ou s’ils tentent d’attenter à la vie de la Reine. Il existe aussi des prisons pour des crimes moins graves comme les bagarres ou encore les insultes.

Trois villages

Nord Ξ Oluh Ξ Religion :Située au nord de l'ile, c'est le village le plus important de tout Ijọba.  En effet, il s'agit du centre du pouvoir pour les Natifs. Perdue au milieu d'une forêt mystique, entre un lac et les montagnes, l'on y trouve les hauts dignitaires du clergé local, mais c'est aussi là que sont formés les jeunes gens de tous les coins de l'Ouest pour faire partie des sphères intellectuelles.

Ouest Ξ Aisiki Ξ Chasse :De l'autre côté de la forêt se trouve la terre des chasseurs. Vivant pour la plupart dans des cabanes de bois dans les arbres, la grande clairière où est établi le village d'Aisiki est à l'abri des bêtes sauvages, grâce à un grand mur d'enceinte en bois. C'est notamment en son sein que l'on trouve les meilleurs guérisseurs, et l'école militaire d'Ijọba, où passent durant une durée plus ou moins longue tous les jeunes, dès leur âge adulte.

Sud Ξ Isokan Ξ Terre :Entourées par des montagnes, des récifs dangereux et une forêt pernicieuse, les grandes plaines agricoles d'Isokan font la richesse de ce village, et nourrissent une bonne partie des habitants de l'Ouest. L'on y trouve également les meilleurs artisans, ainsi que leurs apprentis, et s'y déroulent tous les 3 mois de grands marchés, les Ifihan, qui sont l'occasion de grandes fêtes et orgies en tout genre.
Voir le profil de l'utilisateur
04. Groupes Δ Vivre à Egún
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Il faut vivre.
» DARLING petit bichon facile à vivre (78) ADOPTE
» Top 10 de vos groupes préférés !
» L'art de bien vivre à Versailles [PV Henriette d'Angleterre]
» Les Groupes de Luttes à mains nues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Holiday Scam :: Avant l'embarquement :: Préventions et avertissements aux voyageurs-
Sauter vers: