A story about getting lost

The Holiday scam

Forum rpg insulaire - Rp libre - avatars illustrés

Aloha
En ce moment...
Pas d'event en cours
10 voyageurs
07 natifs
Top-sites
Prédéfinis
Recherches RP
Nashoba cherche des partenaires pour rp.
Ana est motivée pour partir en mission !
Alice souhaite partir à l'aventure.
Funewa serait curieux de vous rencontrer
Alisha a dit : INTRIIIIIIIIGUE ♥ et ça en dit long !
Venez déranger Ode dans sa routine !
P'tits newbies
Funewa EfuonCréateur de vêtement disposant de son propre atelier, Funewa est un Natif aussi doux qu'il peut se révéler déterminé. Intrigué par l'arrivée des Voyageurs, il saura peut-être participer à l'appaisement des tensions à Ijọba...
Ode EganCe garde royal à l'apparence distante et froide cache en réalité, sous ses tatouages et ses cicatrices, un chasseur au coeur pur animé par un grand désir de protection... surtout envers la reine !
KarahArtisan éprouvé par la vie malgré son jeune âge, Karah est un Natif au caractère passionné, capable d'entreprendre de grandes choses, surtout si sa curiosité l'emporte !
shoutbox

Ainsi va la vie || Thadas
Ode Egan
Natif
Ainsi va la vie || Thadas 191218055130649506
Ainsi va la vie || Thadas 191218055130738806
138
226
18/12/2019
Aisiki
25 déluges
Chasseur
Gilgamesh - Fate
Ode Egan
Ainsi va la vie || Thadas 191218055130649506
Ainsi va la vie || Thadas 191218055130738806
138
226
18/12/2019
Aisiki
25 déluges
Chasseur
Gilgamesh - Fate
Une image en 100x100 :
Ainsi va la vie || Thadas 191218055130649506
Une image en 150*80 :
Ainsi va la vie || Thadas 191218055130738806
Messages :
138
<span id= :
226
Date d'inscription :
18/12/2019
Origine :
Aisiki
Âge :
25 déluges
Métier :
Chasseur
Avatar :
Gilgamesh - Fate


XP:
Ainsi va la vie || Thadas Left_bar_bleue0/150Ainsi va la vie || Thadas Empty_bar_bleue  (0/150)

 

Ainsi va la vie

Je préfère ne pas répondre à vos désagréables questions plutôt que de vous mentir.  

Le soleil est haut dans le ciel lorsqu’Ode arrive enfin aux cuisines. Il a passé toute la matinée à chasser pour une commande spéciale. Trois faisans de belle taille pour le palais. Un courtier lui en a fait la commande très tôt, aux premières lueurs de l’aube, et Ode s’est tout de suite mis au travail, le cœur en joie. Ce n’est pas la première fois qu’on fait appel à ses services, mais il ressent toujours la même excitation. Cette impression d’être utile à la Reine, d’une moindre façon.

Ode a vingt-deux déluges. On pourrait croire qu’il aurait grandi depuis sa première rencontre avec la Reine, et pourtant… Il s’émerveille toujours de sa grandeur et de sa bienveillance. Parfois, Ode l’aperçoit de loin, quand il amène l’objet de ses chasses au palais, et alors, il est refait pour toute l’année. Il n’est pas peu fier, de se voir confier des missions d’une telle importance, même si rares sont ceux qui s’en aperçoivent, à cause de son air sérieux. Ce qu’on sait de lui au palais est qu’il est un jeune homme de confiance et qui ne pose pas de questions. Ce qui convient à tout le monde, par ailleurs. Aujourd’hui ne fait pas exception à la règle et certains seconds de cuisine lui adressent un mot courtois, voir un regard en coin. Il n’y a guère que la vieille Umpheki pour toujours le saluer et lui faire la conversation. Ode l’écoute d’une oreille polie. Il se demande s’il aura autant d’énergie à son âge, et de fil en aiguille, il se demande où il sera. S’il aura gravi les échelons, s’il aura quitté Oluh, s’il se sera posé, si enfin, il sera garde de la Reine. Cette pensée le gonfle d’espoir, et il se promet de s’entraîner encore plus dur que d’habitude ce jour-là. Il ignore encore ce qui l’attend au tournant.
Ou plutôt à la sortie des cuisines.

Thadas Hallrar.

Ode manque de lui rentrer dedans. Peut-être ne faisait-il pas assez attention où il allait, ou peut-être était-il trop distrait, trop pris par ses rêveries. Toujours est-il qu’il est à trois centimètres de l’homme, assez près pour voir les éclats ambrés dans ses prunelles. Ode fait aussitôt deux pas en arrière et s’incline.

« Grand prêtre ! Pardonnez-moi, je ne regardais pas où j’allais. »

C’est la première fois qu’il voit Thadas Hallrar d’aussi près -c’est le cas de le dire-. Il l’a aperçu, de temps en temps, mais toujours de très loin, et toujours entouré. Il suppose qu’on doit avoir beaucoup de responsabilités quand on est de son importance. Sa mère ne tarit pas d’éloges à propos du Grand Prêtre depuis son arrivée au poste. Ode se doutait bien qu’il finirait par le rencontrer à force de venir au palais, mais il aurait pensé que cela se ferait plus tard, quand il aurait intégré la garde. Pas en manquant de le heurter à la sortie des cuisines. Dire qu’il est gêné est un euphémisme, mais Ode se cache bien de le montrer. Seules le trahissent les petites étincelles d’admiration qui brillent dans ses yeux.
Thadas Hallrar n’est pas n’importe qui. Il est plus proche des Dieux que n’importe lequel d'entre eux, la Reine exceptée. Ode n’a que du respect pour lui et ses actions. Il ne peut s’empêcher d’ajouter, un peu intimidé, il faut bien l’avouer :

« C’est un honneur de vous rencontrer. »

Sa mère sera verte lorsqu’il lui racontera ça. Verte de fierté, évidement, et peut-être un peu de jalousie. Elle qui baigne dans le respect des Dieux depuis sa plus tendre enfance, n’a jamais eu l’occasion de rencontrer le Grand Prêtre Thadas, ou son prédécesseur. Et Ode sait qu’elle n’est pas insensible à son charme, malgré sa position.
Awful
Thadas Hallrar
Natif
Ainsi va la vie || Thadas Giphy
Ainsi va la vie || Thadas Wq32
76
162
29/12/2019
Natif (Oluh)
36 ouragans et toutes ses dents
Grand Prêtre dans ta face !
Images tirées des sites suivants : alphacoder.com/pinimg.com/fanpop.com || Remaniement par moi B)
/
Thadas Hallrar
Ainsi va la vie || Thadas Giphy
Ainsi va la vie || Thadas Wq32
76
162
29/12/2019
Natif (Oluh)
36 ouragans et toutes ses dents
Grand Prêtre dans ta face !
Images tirées des sites suivants : alphacoder.com/pinimg.com/fanpop.com || Remaniement par moi B)
/
Une image en 100x100 :
Ainsi va la vie || Thadas Giphy
Une image en 150*80 :
Ainsi va la vie || Thadas Wq32
Messages :
76
<span id= :
162
Date d'inscription :
29/12/2019
Origine :
Natif (Oluh)
Âge :
36 ouragans et toutes ses dents
Métier :
Grand Prêtre dans ta face !
Avatar :
Images tirées des sites suivants : alphacoder.com/pinimg.com/fanpop.com || Remaniement par moi B)
DC(S) :
/


XP:
Ainsi va la vie || Thadas Left_bar_bleue0/150Ainsi va la vie || Thadas Empty_bar_bleue  (0/150)
« I wanna hide the truth, I wanna shelter you. But with the beast inside, there's nowhere we can hide. No mattert what wee breed, we still all made of greed. This is my kingdom come »
[...] et les jolies filles.
Cette espèce de bandit de chamane.

Le Grand Prêtre fulminait, cependant, cela ne changeait rien à sa situation.
"Bah quoi, qu'est-ce qui ne va pas Thadas ? Tu veux peut-être que je te "prêtre" un mouchoir ?! HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAAAAAAAAAAAAA !!" , hurla de rire la voix stridente dans ses oreilles.
Bien évidemment, entres tous les êtres du monde divin et surtout du monde moins divin, il fallait que cette vieille charogne lui colle le "Vari-léfice". Hashtag l'une des entités les pLUS CHIANTES !
Vari est une "sous-divinité" de la farce. Vous devinerez facilement qu'elle est censée être sous la charge de la déesse Kadara. Autant dire que personne ne peut vraiment l'empêcher de faire comme elle l'entend, puisque Kadara est souvent très amusée des jeux de Vari, ce qui en fait une entité indépendante, et particulièrement instable. Si ENCORE il s'agissait d'une entité de la lumière, peut-être que ça aurait pu être marrant !! Mais justement, ce qui est encore plus gênant, c'est que Vari est aligné à la fois du côté de la lumière, et à la fois du côté de l'ombre, donc, des fois ça peut être de très mignonnes blagues, et souvent, de très mauvaises plaisanteries ! Iel est comme une pièce de monnaie qui ne cesse de pirouetter dans l'air. ("Iel", parce que Vari est d'énergie androgyne).

En temps normal, Thadas a une telle puissance spirituelle qu'il ne se fait pas embêter par ce genre de petits emmerdeurs. Il en avait certes déjà croisés, et même celui-ci une fois, cependant, il connaissait les différentes manières de s'en protéger ou de les éloigner.

Malheureusement pour lui, cette espèce de harpie de sorcière, ayant plus d'un tour dans son sac troué, lui avait collé un maléfice dont il n'avait pas connaissance. Tout ça parce qu'elle avait pété un câble de le voir toujours roder près de son trou sinistre parce qu'il voulait en savoir plus sur le chamanisme, afin de justement apprendre les meilleures parades ! Boudiou ! Ah bah pour sûr que, là, il le voyait de très près, le chamanisme.
Il avait tout essayé. Incantations, prières à Ilera, à Oorun, et même à Imo ! Il avait allumé de l'encens jusqu'à ce qu'un espèce de brouillard efface presque sa présence, il avait tracé des signes puissants dans l'air, et il avait même utilisé ceux de son tatouage au bras !!
Mais, rien à faire. Vari semblait scotché à lui comme s'ils étaient âmes-sœurs, et, sérieusement, après toute la matinée à supporter son timbre perçant et irrégulier, ce dernier commençait à transformer la tête de Thadas en cocotte minute.

Ah, parce que ce serait tellement simple si Vari ne disait rien ! Toutefois, il ne CESSAIT pas UNE putain de SECONDE de parler, et, plus que de parler, il commentait absolument TOUT, et balançait à la chaîne des blagues pires que celles de Thadas (c'est pour dire !) !! Si, au début, Thadas en rigolait, cela finit vite par lui taper sur le système.

En plus de la migraine qui commençait à pointer son nez ainsi qu'un agacement grandissant, comme il était midi tapante, il avait carrément la dalle !
C'est pour cela que, se gratouillant le bide, Thadas se dirigea vers les cuisines histoire de calmer son estomac furieux, les sourcils froncés à en effrayer un enfant. Après tout, sauf quand c'est un jeûne consentant, c'est pas facile de réfléchir clairement quand on a l'estomac vide. Et Thadas était bien déterminé à trouver le moyen de se débarrasser de ce satané Vari, surtout qu'après il souhaitait aller se promener en ville afin de repérer quelques jolies dames (ou messieurs d'ailleurs), rien que pour le plaisir des yeux (et pour une certaine imagination mal tournée). Cependant, avec une espèce de diablotin invisible aux yeux extérieurs et qui flotte à côté de sa tête qui ne cesse de babiller, tout son plan risquait d'être mis à péril, parce que comment ressentir des trucs agréables quand on est vénère, franchement ?

"Comment ça, tu veux te DÉBARRASSER de moi ?? Comment oses-tu Thadas ? Avec ce qu'il s'est passé entre nous deux hier soir ????? GOUJAT !!!"  , se plaignit Vari d'un ton faussement blessé, avant d'éclater sournoisement de rire, de nouveau.

Puuuuuuuuuuuuuuuuuuuutaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin.

-Hé, la "Vari"-celle, va balancer tes blagues bubonneuses ailleurs, tu veux ?  , grogna Thadas, au bord de l'exaspération.
-WOUAH, TROP DE LA BALLE CETTE BLAGUE !! Hé mec, on n'aurait pas un lien de parenté par hasard ?? Vas-y comment je te kiffe trop de ouf !!  , explosa l'entité, euphorique d'avoir un retour de vannes du même niveau.

Thadas soupira. Il n'avait pas pu s'empêcher de lancer cette boutade qui lui traînait sur le bout de la langue depuis beaucoup trop longtemps, malheureusement. Bien mal lui en prit, puisque cela sembla relancer encore plus ardemment l'insupportable spectre.

Mouvement d'air ; Thadas arrête son pas. Une touffe blonde aux yeux rubis était tout d'un coup apparue dans son espace vital, sans crier gare. Le Grand Prêtre haussa les sourcils, surpris. Et puis, une voix d'homme, semblant légèrement agitée.

-Grand prêtre ! Pardonnez-moi, je ne regardais pas où j’allais.

En percevant l'admiration qui scintillait dans le regard du jeune, Thadas sentit son orgueil commencer à gonfler, et un sourire s'étendre petit à petit sur ses lèvres ; cependant, seule l'intention de sourire survécut, car avant même que l'Oluhien le finisse, Vari se lança dans des tirades qui se superposèrent aux paroles du jeune garçon, que Thadas ne put entendre. D'ailleurs, il avait même du mal à entendre exactement ce que baragouinait Vari.

-...blablabla... oHLALA MAIS IL EST TROP CHOUUUUU MAIS VAS-Y POURQUOI C'EST PAS SUR LUI QUE JE SUIS TOMBE ?  Ainsi va la vie || Thadas 2512691759 ET PIS CES YEUX LÀ VAS-Y J'AI JAMAIS VU DU ROUGE COMME CA, OHLALALALLALALALALALALALLALLAAAAAAAAAAAA blablablabal...

Justement, Thadas commença sérieusement à voir rouge.
Ah, ça y est, la marmite est chauffée à point.
Inspire. Expire. Calme. Inspiiiiire...
... Explose.

-... de vous rencontrer.
-Mais FERME ta GUEULE !!!

Gueule... gueule... gueule
Ce dernier mot sembla résonner dans l'air avec un étrange écho tandis qu'un silence balayé par le vent s'installait.
Thadas fixait intensément Vari, qui s'était figé juste à côté de la tête du pauvre jeune homme autour duquel iel était en train de tourner avec espièglerie, le poing serré et levé.
"C'est pas très très gentil pour le bambin, dis donc patron."  , persifla Vari, une intense satisfaction malveillante placée sur ce qui lui servait de visage, mort de rire.

Sauf que... c'était pas drôle. Ohlala. Pauvre type !
Thadas se rendit compte de la situation, et se détendit tout d'un coup, plantant cette fois-ci ses ambres dans les grenats du jeune, se voulant rassurant, même si un peu gêné par ce qui devait probablement être un sacré quiproquo.

-Hum. Ne t'inquiètes pas jeune homme, ces paroles ne t'étaient pas destinées. Enchanté de même ?  , voulut se rattraper Thadas tandis que Vari se tordait dans tous les sens dans le vide, sa face de macaque plissée furieusement par l'amusement.

Alors iel.... bon sang, Thadas trouverait un moyen de faire un nœud solide avec tous ses bras, et on verrait qui rigolerait alors.
"Bon sang, Kadara, vous êtes sûre que vous ne voulez pas un peu mieux encadrer ce bonhomme ?"  , soupira-t-il mentalement. Si ça continuait, ce Vari-squait de lui causer beaucoup de problèmes, outre d'affreux maux de crâne.

Maudite chamane.
« FEAT @Ode Egan »

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Ode Egan
Natif
Ainsi va la vie || Thadas 191218055130649506
Ainsi va la vie || Thadas 191218055130738806
138
226
18/12/2019
Aisiki
25 déluges
Chasseur
Gilgamesh - Fate
Ode Egan
Ainsi va la vie || Thadas 191218055130649506
Ainsi va la vie || Thadas 191218055130738806
138
226
18/12/2019
Aisiki
25 déluges
Chasseur
Gilgamesh - Fate
Une image en 100x100 :
Ainsi va la vie || Thadas 191218055130649506
Une image en 150*80 :
Ainsi va la vie || Thadas 191218055130738806
Messages :
138
<span id= :
226
Date d'inscription :
18/12/2019
Origine :
Aisiki
Âge :
25 déluges
Métier :
Chasseur
Avatar :
Gilgamesh - Fate


XP:
Ainsi va la vie || Thadas Left_bar_bleue0/150Ainsi va la vie || Thadas Empty_bar_bleue  (0/150)

 

Ainsi va la vie

Je préfère ne pas répondre à vos désagréables questions plutôt que de vous mentir.  

« Mais FERME ta GUEULE !!! »

Le monde s’arrête de tourner autour d’Ode. Il est instantanément renvoyé à son enfance. L’espace d’une seconde, il a l’impression d’avoir son père en face de lui et cela le gèle sur place. C’est comme s’il avait cinq ans à nouveau. À l’époque, Ode ne comprenait pas très bien ce qu’on lui reprochait, il avait fallu plusieurs années pour qu’il saisisse que son père lui en voulait d’exister tout simplement. Il croyait avoir dépassé ce stade, celui où il se sentait tout petit, malgré son mètre quatre-vingt trois actuel. Il faut croire que certaines choses ne changent jamais vraiment. Au fond de lui, il y a toujours ce garçon terrifié à l’idée de mal faire et de décevoir.
Quand Ode revient à la réalité, il sent les regards de quelques cuisiniers dans son dos. C’est raté pour la discrétion. Le rouge lui monte aux joues et il n’en est que plus gêné. Bon eh bien, c’était sympa, mais il est temps de partir ! Est-ce que ce serait vu comme malpoli s’il partait maintenant sans se retourner ? Probablement. Foutue politesse. À quoi servent les bonnes manières ? Franchement, je vous le demande. Reste qu’Ode ne sait plus où se mettre.
Est-ce qu’il doit s’excuser ? Faire place ? Fermer sa gueule ? Peut-être un peu tout ça à la fois ?
Les questions tournent dans sa tête sur un fond de « j’aurais dû me taire, évidemment qu’il n’a pas envie de parler à quelqu’un comme moi, c’est le Grand Prêtre après tout, il doit avoir mieux à faire, mais à quoi je pensais ? » À sa mère. Voilà à quoi il pensait. Elle qui chante les louanges de Thadas Hallrar et son travail extraordinaire. Elle qui, lors des festivités, se met toujours sur la pointe des pieds pour essayer de l’apercevoir. Elle qui prie et remercie les Dieux plus que n’importe qui. Ode ne va absolument pas pouvoir lui raconter ça. C’est beaucoup trop gênant. Et elle qui est d’ordinaire si fière de son fils aurait probablement quelques réprimandes pour lui. Du genre
« Mais pourquoi tu as été déranger le Grand Prêtre ? Tu sais bien que c’est un homme occupé ! Il n’a pas le temps pour les petites gens dans notre genre ! »
Évidemment, mais ça Ode n’y a pas pensé, il était trop excité à l’idée de le rencontrer ! Et maintenant ? Maintenant….

« Hum. Ne t'inquiètes pas jeune homme, ces paroles ne t'étaient pas destinées. Enchanté de même ? »

Uh ? Ode fronce légèrement les sourcils. Pas destinées ? Mais alors à qui… ? Est-ce qu’il est en communication, là maintenant, avec les Dieux ? Il aurait vraiment une drôle de façon de leur parler… Mais qui est Ode pour juger ?
Il ne peut s’empêcher de jeter quand même un petit coup d’œil derrière lui. Non, personne. Les cuisiniers se sont remis au travail, faisant semblant de ne pas suivre leur échange. Le Grand Prêtre qui élève la voix contre un petit chasseur ! Il a dû être vraiment impertinent ! Ode voudrait rentrer chez lui, directement, sans plus un mot pour qui que ce soit. Mais son instinct ne le lui permet pas vraiment.

« Un problème… ? »

Évidemment, Ode doit poser la question. Évidemment, il s’inquiète immédiatement pour le Grand Prêtre. Évidemment. Trop bon, trop c… Il s’écarte toutefois du passage, pour le laisser libre si jamais le Grand Prêtre veut passer, bien conscient de bloquer le seul chemin jusqu’aux cuisines. Il ne peut pas nier que Thadas lui a fait penser à son père, et que pour cette raison, il a envie de prendre ses jambes à son cou, et de s’en aller le plus vite possible. Mais quel genre d’individu serait-il, s’il laissait quelqu’un dans le besoin ? Et puis Thadas n’est pas son père. Par exemple, il ne pue pas l’alcool à plein nez. Alors Ode ajoute, doucement :

« Est-ce que je peux vous aider ? »

C’est la moindre des choses. De proposer. Qu’il puisse vraiment être utile ou non est une toute autre question. Ode soutient le regard de Thadas, sans flancher, malgré la honte qui garde ses joues encore rougies. Il va avoir du mal à récupérer sa réputation aux cuisines.
Awful
Thadas Hallrar
Natif
Ainsi va la vie || Thadas Giphy
Ainsi va la vie || Thadas Wq32
76
162
29/12/2019
Natif (Oluh)
36 ouragans et toutes ses dents
Grand Prêtre dans ta face !
Images tirées des sites suivants : alphacoder.com/pinimg.com/fanpop.com || Remaniement par moi B)
/
Thadas Hallrar
Ainsi va la vie || Thadas Giphy
Ainsi va la vie || Thadas Wq32
76
162
29/12/2019
Natif (Oluh)
36 ouragans et toutes ses dents
Grand Prêtre dans ta face !
Images tirées des sites suivants : alphacoder.com/pinimg.com/fanpop.com || Remaniement par moi B)
/
Une image en 100x100 :
Ainsi va la vie || Thadas Giphy
Une image en 150*80 :
Ainsi va la vie || Thadas Wq32
Messages :
76
<span id= :
162
Date d'inscription :
29/12/2019
Origine :
Natif (Oluh)
Âge :
36 ouragans et toutes ses dents
Métier :
Grand Prêtre dans ta face !
Avatar :
Images tirées des sites suivants : alphacoder.com/pinimg.com/fanpop.com || Remaniement par moi B)
DC(S) :
/


XP:
Ainsi va la vie || Thadas Left_bar_bleue0/150Ainsi va la vie || Thadas Empty_bar_bleue  (0/150)
HRP:
 

« I wanna hide the truth, I wanna shelter you. But with the beast inside, there's nowhere we can hide. No mattert what wee breed, we still all made of greed. This is my kingdom come »
Entre bonze et gonze sonne le gong

Alors que Thadas, qui, fulminant après Vari, s'efforçait de garder son calme habituel, ne voulant pas effrayer plus encore le jeunot, ce dernier justement émit quelques syllabes.

-Un problème… ?

Pour sûr que oui. Thadas, presque en miroir avec l'homme au regard rubicond, haussa légèrement les sourcils, le regard surpris mais calme. Ce blondinet semblait bougrement... gentil.
Il était rare qu'un inconnu lui demande s'il avait des problèmes.
Thadas ne put s'empêcher de se dire que cette candide naïveté pourrait lui être utile... cependant, son intuition et surtout son expérience, lui rappelaient qu'il y a toujours quelque chose qui se cache derrière un visage, qu'il soit plus ou moins honnête. Le religieux se mit à scruter son compère humain. Comme peu de détails lui échappaient, il croyait se souvenir avoir déjà vu cette tignasse plusieurs fois, souvent avec quelques proies en fardeau. De plus, avec sa carrure, Thadas conclut donc qu'il s'agissait d'un chasseur.

Thadas ne quitta pas l'autre des yeux pendant qu'il s'écartait un peu, continuant ses gestuelles pleines de respect.
Il appréciait énormément cela, mais se garda bien de le montrer. Son ego plus que développé était déjà bien connu par la plupart, cependant, il ne leur ferait pas le plaisir de leur donner raison toutes les deux minutes, tout de même.
"Pff, ouais, c'est ça, tu veux juste te la jouer le mec grand et humble en fait mec ! Et après ça s'dit Grand Prêtre, mon cul ouais." , fit Vari en lançant un regard presque effrayant au brun. Il le lui rendit, envoyant en plein dans sa face énergétique des éclairs tendus de menaces.

Cependant, l'insupportable entité se trouvait pile à l'emplacement d'une petite jeunette, qui, avisant l’œillade algide que le Grand Prêtre lui portait, blêmit violemment et pressa le pas, courant presque pour dépasser les jeunes hommes, et s'en fut ailleurs.
Ahhh mais putain quoi !!
Thadas soupira discrètement de lassitude et se passa une main sur le visage.
Quand est-ce que ça va s'arrêter bon sang ?

-Est-ce que je peux vous aider ?

Thadas se rendit compte des multiples yeux qui observaient la scène en coin, depuis les cuisines, et se questionna sur la rougeur du visage du serviable chasseur.
Thadas réfléchit, mais ne trouva aucune utilité l'aide du jeune homme pourrait lui être.

... !

À moins que...
Et si...

... Thadas calcula rapidement.
Tout compte fait, le gaillard allait lui être utile.

Thadas répondit en souriant tranquillement.

-C'est très valeureux de ta part de t'inquiéter de ton prochain.

C'était sincère.
Thadas posa un bras fraternel sur les épaules du gonze, l'attirant nonchalamment dehors, passant devant les cuisines aux regards curieux (et qui ne s'en cachaient que difficilement), tout en continuant son discours.

-Vois-tu, en effet, tu as eu l’œil, j'aurais besoin d'aide. Suis-moi, tu veux bien.  , finit Thadas en lâchant son semblable, d'un ton doux mais strict.

Ce geste amical était une sorte de réparation de l'affront infligé au chasseur quelques moments plus tôt, cependant, comme ils semblaient faire tous deux la même taille, ce n'était pas une position des plus confortables.
Thadas continua sa marche, ses pieds sandale-chaussetés foulant la poussière du pavé. En réalité, il ne se donna la peine qu'une seule fois de vérifier que l'autre le suivait, juste avant d'atteindre les escaliers, d'un regard en coin éventuellement encourageant.
[Il ne dit rien de leur destination, sauf si le flavescent chevelé posait des questions, et il répondait éventuellement s'il faisait des remarques.] (HRP : si tu veux, dans ta réponse, si tu mets des dialogues à ce moment-là, je peux éventuellement les foutre ici avec les réponses de Thadas !)

"Qu'est-ce que tu mijotes, vieux renard ?" , ronchonna comiquement Vari, l'air toutefois suspicieux, car un petit sourire venait apporter une lueur à la fois calculatrice, presque diabolique, mais surtout victorieuse d'avance, au visage de l'homme. Ses traits étaient moins tendus qu'auparavant. Que préparait-il, en effet ??

Une fois arrivés, Thadas s'arrêta juste à l'entrée du temple d'Adehun. Quelques personnes entraient et sortaient, et des salutations furent échangées entre elles et le Grand Prêtre, puis celui-ci désigna du bras l'accès à l'intérieur.

-Après toi, je te prie.  , fit-il avec un sourire confiant.

Il allait enfin avoir la paix. Fini, le brouhaha incessant qui bourdonne au fond de sa tête.
« FEAT @Ode Egan »

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Ode Egan
Natif
Ainsi va la vie || Thadas 191218055130649506
Ainsi va la vie || Thadas 191218055130738806
138
226
18/12/2019
Aisiki
25 déluges
Chasseur
Gilgamesh - Fate
Ode Egan
Ainsi va la vie || Thadas 191218055130649506
Ainsi va la vie || Thadas 191218055130738806
138
226
18/12/2019
Aisiki
25 déluges
Chasseur
Gilgamesh - Fate
Une image en 100x100 :
Ainsi va la vie || Thadas 191218055130649506
Une image en 150*80 :
Ainsi va la vie || Thadas 191218055130738806
Messages :
138
<span id= :
226
Date d'inscription :
18/12/2019
Origine :
Aisiki
Âge :
25 déluges
Métier :
Chasseur
Avatar :
Gilgamesh - Fate


XP:
Ainsi va la vie || Thadas Left_bar_bleue0/150Ainsi va la vie || Thadas Empty_bar_bleue  (0/150)
HRP:
 


 

Ainsi va la vie

Je préfère ne pas répondre à vos désagréables questions plutôt que de vous mentir.  

Ode regrette presque immédiatement d’avoir posé la question. Maudites soient ses bonnes manières. Il pense avec un soupire que sa mère ne lui aurait jamais pardonné de laisser le Grand Prêtre, de toutes les personnes, dans le besoin. Il ne peut décemment pas déshonorer tous les principes qu’elle lui a inculqué, si ? Non, évidemment. Alors Ode fait fi de la sensation brûlante de ses joues rougies, et se tient bien droit à côté de son aîné, soutenant son regard d’un air qui vacille entre l’espoir et l’appréhension.

« C'est très valeureux de ta part de t'inquiéter de ton prochain. »

Woof. Si Ode avait été un chien, c’est à ce moment-là que sa queue se serait mise à battre frénétiquement. Heureusement pour lui, il est humain et son corps ne trahit rien de la joie que le compliment lui procure. Valeureux. Voilà un mot qu’il n’entend pas souvent. Ode déglutit difficilement lorsque Thadas passe son bras autour de ses épaules. Il va pouvoir l’aider. C’est sans doute la mission la plus importante qu’il a eu jusqu’à aujourd’hui. C’est même un honneur de pouvoir assister quelqu’un d’aussi important que le Grand Prêtre. Et puis, c’est aussi l’occasion d’en apprendre davantage sur lui. Il va sans dire que toute information sera relayée à sa mère quand il la verra pour la prochaine fois.

« Vois-tu, en effet, tu as eu l’œil, j'aurais besoin d'aide. Suis-moi, tu veux bien. »

Ode hoche la tête. Pas besoin de lui dire deux fois. Il suit Thadas hors des cuisines, ignorant cette fois les regards posés sur sa personne. Il a désormais l’esprit occupé ailleurs. Qu’est-ce que le Grand Prêtre va bien pouvoir lui demander ? Quel genre d’aide un petit chasseur dans son genre va-t-il pouvoir lui apporter ? Est-ce qu’il a besoin  d’être protégé de quelque chose ? A bien y regarder, Thadas n’a pas la carrure de quelqu’un qui ne sait pas se défendre. Alors peut-être de la cueillette ? L’imagination d’Ode travaille à cent à l’heure alors qu’ils avancent, si bien que pas un mot n’est prononcé. Ode n’aurait de toute façon pas su quoi dire, et il est prêt à obéir sans poser de questions. Cela fait partie de ses gènes après tout. Peut-être qu’il s’agit d’une tâche trop basse pour que le Grand Prêtre s’abaisse à ça ? Du ménage ? De la vaisselle ? Non, il doit y avoir des serviteurs au palais pour ce genre de travail…

Ode est en pleine réflexion lorsqu’ils arrivent au temple. Aussitôt, ses pensées s’éteignent et il retient son souffle. Ce n’est pas la première fois qu’il y vient, mais cela lui fait toujours le même effet. Il se sent tout petit, face à quelque chose qui le dépasse. Le chasseur lance un regard à son aîné et, sur sa demande, entre à pas de loup. Les lieux sont grandioses et sublimes. On est loin de la rusticité d’Aisiki. Tout bas, Ode confie :

« Le temple est vraiment magnifique... »

Il se dit que Thadas doit avoir l’habitude, lui qui doit venir ici tous les jours. Il espère ne pas trop passer pour le paysan du coin, même si c’est un peu ce qu’il est. Puis, silencieusement, pour lui, il adresse une prière muette aux Dieux, pour la protection de sa famille et pour son rêve de devenir garde personnel de la Rein. S’il avait plus de temps, il se serait arrêté pour faire ça en bonne et due forme, mais il doute que le Grand Prêtre ait le temps d’attendre après lui, et Ode s’en serait voulu de le faire patienter alors qu’il a des problèmes. Alors il reprend son sérieux et demande finalement :

« En quoi puis-je vous être utile, Grand Prêtre ? »
Awful
Contenu sponsorisé
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum