A story about getting lost

The Holiday scam

Forum rpg insulaire - Rp libre - avatars illustrés

Aloha
En ce moment...
Pas d'event en cours
12 voyageurs
08 natifs
Top-sites
Prédéfinis
Recherches RP
Medeïa cherche des compagnons de route.
P'tits newbies
MedeïaVoici la prétendante au trône d'Ijoba. Figure de La Faction, elle souhaite préserver Ijoba. Ne vous laissez pas avoir par sa quiétude qui cache une forte personnalité, digne de régner sur Ijoba.
KarahArtisan éprouvé par la vie malgré son jeune âge, Karah est un Natif au caractère passionné, capable d'entreprendre de grandes choses, surtout si sa curiosité l'emporte !
Oscar LuisonS'il regrette d'avoir souscrit à cette croisière bon marché, il doit maintenant encore plus le regretter depuis que le bateau est parti avec la fin de ses médicaments. Arrivera-t-il a gérer son stress ? L'avenir nous le dira.
Lexie WilsonCette jeune (ancienne) étudiante peut paraître douce en apparence, mais gare à vous si vous la cherchez ! Elle cache probablement un lance flamme quelque part sur cette île étant données ses tendances pyromanes.
shoutbox
Le Deal du moment : -38%
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
Voir le deal
156 €

La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel]
Alisha Drake
Voyageuse
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Carrzo15
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Wq32
632
691
17/05/2018
Floride
22 ans
Étudiante
Viera (Final Fantasy) – Artiste : GDBee
Alisha Drake
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Carrzo15
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Wq32
632
691
17/05/2018
Floride
22 ans
Étudiante
Viera (Final Fantasy) – Artiste : GDBee
Une image en 100x100 :
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Carrzo15
Une image en 150*80 :
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Wq32
Messages :
632
<span id= :
691
Date d'inscription :
17/05/2018
Origine :
Floride
Âge :
22 ans
Métier :
Étudiante
Avatar :
Viera (Final Fantasy) – Artiste : GDBee


XP:
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Left_bar_bleue5/150La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Empty_bar_bleue  (5/150)
« Alors, le premier que je boufferai si les provisions viennent à manquer, ce serait… » Alisha plissa le front sous l’effet de la réflexion. « Aiden », lâcha-t-elle finalement. « Si je crève la dalle, il me faut une cible facile que je pourrais buter rapidement et sans trop d’efforts, et il se tuerait tout seul en essayant de s’enfuir. »

Elle capta quelques hochements de tête approbateurs parmi le groupe rassemblé autour du feu de camp – quelqu’un griffonna avidement des notes.

Faute de stéréo, on animait la soirée comme on pouvait et après quelques traditionnels jeux à boire, quelque avait eu l’idée de réarranger les règles du Fuck/Marry/Kill pour les adapter à leur toute fraîche situation de naufragés accablés de désespoir, de haine et de soif de revanche.

« Celui avec qui je peuplerai l’île pour assurer notre héritage, ce serait Estéban, parce que je refuse de laisser derrière moi des gamins moches et imberbes ». Il y eut d'autres hochements de tête approbateurs: le mexicain avait de toute évidence l'un des meilleurs patrimoines génétiques de l'île. « Et ma technique pour buter Crook si jamais on met la main dessus… »

Par respect des âmes sensibles, les explications suivantes ont été censurées.  

On passa à la personne suivante et Alisha attrapa avec satisfaction la bouteille de rhum posée à ses pieds. Elle arrivait encore à faire des phrases longues et cohérentes et ça, il fallait y remédier au plus vite : se mettre la race du siècle, on avait dit, et elle avait le goût du travail bien fait. Elle porta le goulot à ses lèvres…

… puis ce fut la tragédie.

La bouteille était vide.

Outragée jusqu’au plus profond de son âme, elle la laissa tomber à terre et se leva pour rejoindre d’un pas autoritaire la tente dans laquelle ils avaient provisoirement entassés une partie des provisions d’alcool récupérées après la tempête (des fouilles minutieuses avaient été organisées pour déterrer chaque bouteille). "Tente" était en fait un bien grand mot: il aurait été plus juste de dire qu'il s’agissait  de quelque chose qui avait un jour été une tente pour quatre personnes, mais qui s’apparentait maintenant mieux à un bout de toile grisâtre troué dans lequel on avait planté des piquets au hasard et qui tenait debout au mépris total des lois du bon sens et de la gravité. Sans doute que comme eux, ce bout de toile s’accrochait à sa rage pour continuer à vivre; elle lui jeta un regard plein de compréhension, puis s’y glissa et se laissa tomber dans l’obscurité.

« De toute façon, la vie c’est de la merde et on va tous crever », énonça-t-elle avec philosophie avant de saisir une bouteille au hasard. Elle se cala inconfortablement contre une pile de sacs remplis de boîtes de conserves (en tout cas à en juger par les protestations de son dos) et fit descendre le liquide brûlant au fond de sa gorge, peu pressée de rejoindre le groupe et de devoir partager.

Quant aux softs, au vu de ce à quoi ils trinquaient, elle n'en avait clairement pas besoin.
Chris Russell
Voyageur
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Ictb
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Kxtg
135
616
05/05/2019
Portland
23 ans
Etudiant
mahiro • blast of tempest
Nashoba Octohanacto
Chris Russell
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Ictb
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Kxtg
135
616
05/05/2019
Portland
23 ans
Etudiant
mahiro • blast of tempest
Nashoba Octohanacto
Une image en 100x100 :
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Ictb
Une image en 150*80 :
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Kxtg
Messages :
135
<span id= :
616
Date d'inscription :
05/05/2019
Origine :
Portland
Âge :
23 ans
Métier :
Etudiant
Avatar :
mahiro • blast of tempest
DC(S) :
Nashoba Octohanacto


XP:
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Left_bar_bleue0/150La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Empty_bar_bleue  (0/150)
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Lnlg

MON FABULEUX TITRE


Chris jeta un regard circulaire aux pauvres naufragés présents autour du feu.
Ils étaient tous moches. D’abord, leur teint était cireux (Ça, ils le devaient sûrement au stress d’être maintenant perdus sur une île dont ils ne savaient rien) Et ensuite, ils avaient tous de grosses cernes sous les yeux (ça, c’était plutôt le fait de grosses nuits blanches dues à un inconfort total et au stress d’être maintenant perdus sur une île dont ils ne savaient rien) Pour une fois, il ne savait pas où était Aiden, mais il allait probablement venir le chercher pour qu’il puisse profiter de cette soirée. Alisha semblait tenir le coup, et particulièrement créative quant à la nouvelle variante du jeu que Chris avait proposé. Il n’était certes pas d’accord avec le fait de manger Aiden, parce que fallait pas déconner, mais son raisonnement se tenait, au moins.

Et Chris dans tout ça ?

Honnêtement, il n’avait pas l’impression d’être atteint par les évènements. Il dormait comme un bébé, parce que même si le sable était froid et dur, il l’était moins que les bancs de son quartier où il dormait au moins une nuit par semaine. Le remède miraculeux à base de citronnelle d’Aiden tenait les insectes éloignés et lui évitait moult inconvénients. La nourriture ne manquait pas pour l’instant, et il n’y avait pas besoin de faire de vaisselle. Alors ouiiii, d’accord, peut-être qu’il avait esquivé la construction des cabanes en feignant de la fièvre, mais autrement, il n’avait même pas besoin de trouver une excuse pour ne rien faire ! Pour lui qui n’avait plus de chez lui et qui aurait peut-être dû dormir sous les ponts s’il n’était pas parti en croisière, cette situation n’était pas si mal. C’était une aventure foireuse de plus, voilà tout.
Et puis, ils étaient actuellement en train de passer une super soirée au coin du feu, alors que demandait le peuple ? Ok, peut-être que quelques pleurs de certains rabat-joie venaient casser l’ambiance, mais honnêtement, les choses n’étaient objectivement pas si mal !

Il éclata de rire. Celui qui avait suivi Alisha venaient d’en lâcher une bonne sur comment marabouter Crook. Il était impressionné par la créativité dont pouvaient faire preuve les gens quand il s’agissait de déverser sa haine. Le jeu continua et Chris finit par remarquer qu’Alisha n’était toujours pas revenue. Était-elle allée se coucher ? Naaaaan. Il ne la connaissait pas très bien, car durant les diverses soirées à bord du bateau où il avait pu la voir, ils étaient alors toujours en groupe. Mais pour le peu qu’il en avait vu, la miss Alisha n’était pas du genre à se coucher tôt. Peut-être avait-elle été piquée par un scorpion ? Dans ce cas, il ne voulait pas être celui qui découvrirait le corps. C’était beaucoup trop chiant de devoir annoncer le décès à tout le monde. Cependant, il n’y croyait pas beaucoup. Il ne s’y connaissait pas beaucoup en scorpion, mais il se doutait que l'événement aurait fait un peu plus de bruit que ça. (Ouah, Chris était vraiment capable de raisonner, parfois. C’était impressionnant !) Non, ça ressemblait plus à ce moment de la soirée où quelqu’un va s’isoler avec son verre parce qu’il se pose des questions sur le sens de sa vie. Et comme le jeu commençait à devenir redondant de ce côté-ci, il se leva. Il ne marchait pas totalement droit, parce que l'alcool commençait à faire pas mal effet. Prenant soin de ne pas tomber, il se rendit à la cabane à réserves où il avait vu la demoiselle partir. Là, il la vit assise, à se siffler toute seule une bouteille. La cachotière !


- Eh bah, chaton ? On fait contre-soirée ?
CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Alisha Drake
Voyageuse
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Carrzo15
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Wq32
632
691
17/05/2018
Floride
22 ans
Étudiante
Viera (Final Fantasy) – Artiste : GDBee
Alisha Drake
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Carrzo15
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Wq32
632
691
17/05/2018
Floride
22 ans
Étudiante
Viera (Final Fantasy) – Artiste : GDBee
Une image en 100x100 :
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Carrzo15
Une image en 150*80 :
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Wq32
Messages :
632
<span id= :
691
Date d'inscription :
17/05/2018
Origine :
Floride
Âge :
22 ans
Métier :
Étudiante
Avatar :
Viera (Final Fantasy) – Artiste : GDBee


XP:
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Left_bar_bleue5/150La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Empty_bar_bleue  (5/150)
Le visage d’Alisha s’illumina. « Chris ! » s’écria-t-elle avant de lui faire joyeusement signe de venir s’installer à côté d’elle. « Viens trinquer avec moi ! »

Certaines personnes, lorsqu’elles buvaient un peu plus que de raison, avaient l’alcool triste : elles se laissaient envahir par leurs pensées les plus sombres, plombaient l’ambiance, et si on ne les arrêtaient pas à temps, elles finissaient en général leur fin de soirée à pleurer leurs erreurs passées au-dessus de leur flaque de vomi - quand elles ne rampaient pas carrément dedans. D’autres avaient l’alcool violent et cherchaient le moindre prétexte pour voir rouge, balbutier maladroitement un « t’as dit quoi sur ma maman ? » et balancer leur poing dans la figure de celui qui avait commis l’outrage de leur demander de passer le paquet de chips. Et puis d’autres, encore, voyaient leur confiance en eux soudainement passer de « raisonnable » à « JE SUIS LE ROI DU MOOOOOOOONDE » et s’engageaient dans des actes audacieux systématiquement regrettés quand ils avaient la malchance de s’en souvenir le lendemain - ou quand des copains les leurs rappelaient avec bienveillance, preuves partagées sur les réseaux sociaux à l’appui.

Mais Alisha, elle, appartenait à une sous-catégorie de l’alcool joyeux : elle était de ces gens enivrés qui ont toujours l’air incroyablement heureux de vous voir, comme si vous étiez l’être élu qu’ils avaient attendu toute leur vie, que vous ne pouviez pas leur faire plus grande joie que de daigner leur accorder votre présence et que vous allez forcément devenir les meilleurs amis du monde parce que quelque part, selon les brumes alcoolisées qui régnaient en maître dans leur cerveau, vous l’étiez déjà.

Éclatante, elle attrapa une autre bouteille et la lui tendit, puis but une gorgée de la sienne et déclara : « Les contre-soirées, y’a que ça de vrai. D’habitude on fait ça dans une cuisine mais faut bien s’adapter, hein ? »

D’ailleurs, ce n’était pas la seule chose à laquelle ils devaient s’adapter. Elle poussa un soupir à fendre l’âme.

« Les gens me dépriment, à déprimer ! Comme si ça allait arranger quoique ce soit. On sait que personne ne va nous secourir et qu’on va tous mourir, c’est bon, pas la peine d’en rajouter. Moi je dis, décréta-t-elle soudain en se redressant, il faut voir le bon côté des choses ! Par exemple… » Elle pencha la tête, réfléchit, prit pensivement une autre gorgée. « Par exemple… »  C’est marrant, elle avait eu une idée il y a quelques minutes à peine - elle l’avait sur le bout de la langue - mais c’était quoi, déjà ?

Elle se tourna vers Chris, perplexe. Peut-être que lui, il s'en souvenait ?

« Par exemple quoi ? »
Chris Russell
Voyageur
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Ictb
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Kxtg
135
616
05/05/2019
Portland
23 ans
Etudiant
mahiro • blast of tempest
Nashoba Octohanacto
Chris Russell
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Ictb
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Kxtg
135
616
05/05/2019
Portland
23 ans
Etudiant
mahiro • blast of tempest
Nashoba Octohanacto
Une image en 100x100 :
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Ictb
Une image en 150*80 :
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Kxtg
Messages :
135
<span id= :
616
Date d'inscription :
05/05/2019
Origine :
Portland
Âge :
23 ans
Métier :
Etudiant
Avatar :
mahiro • blast of tempest
DC(S) :
Nashoba Octohanacto


XP:
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Left_bar_bleue0/150La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Empty_bar_bleue  (0/150)
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Lnlg

MON FABULEUX TITRE


La demoiselle sembla enchantée de voir Chris, ce qui ne l’étonna pas. Qui ne serait pas enchanté de le voir, franchement ?
Il aurait cru qu’elle serait déprimé. Pourtant, elle était pas déprimée. Peut-être s’était-elle vraiment isolée pour se siffler seule les bouteille ?
Une chose était sûre, il n’allait pas la laisser faire ça toute seule ! Ah ça non ! Il allait la rejoindre, et ensembles, ils siffleraient les bouteilles dans le dos de tout le monde. Nah ! Ainsi en avait décidé Chris.

Avec un sourire brillant, il entra dans la tente de fortune (non sans galérer, il avait quand même déjà pas mal bu, et Chris ne tenait pas bien l’alcool, de toute manière), se saisit de la bouteille que lui tendait la pin-up (non mais c’est vrai, elle ressemblait vraiment à une pin-up ! ) et s’assit gauchement à côté d’elle. Il ne se soucia aucunement de la nature du breuvage. Ç’aurait très bien pu être une bouteille de désinfectant qu’il l’aurait bu quand même. Vous voulez une astuce pour assassiner Chris ? Faites une grosse soirée, et tendez-lui une bouteille de vin remplie avec de la javel. Pour peu qu’il ait un peu bu, il aura vidé la moitié de la bouteille avant de se rendre compte qu’il y avait quelque chose de bizarre, et tout ce qui arrivera à articuler avant de mourir, ça serait “Bah tché, elle est ben corsée ta téquila, mec !” avec un accent du Nord.

Il manqua de s’étouffer avec sa première gorgée (ptetre pas besoin de javel, finalement) et lâcha un rire entrecoupé de grouinement de cochon. Oui, quand Chris buvait, il avait un rire horrible. Parfois, ça le faisait rire lui-même, ce qui déclenchait encore plus de couinement, ce qui le faisait rire encore plus, et c’était un cercle vicieux. En soirée, c’était pas rare de voir Chris étalé dans un coin de la pièce à se faire rire tout seul.
Mais là, c’était pas lui, pour une fois. C’était Alisha. Elle était marrante quand même. Il avait vu pendant les soirées que c’était une forte tête, mais qu’elle avait aussi du répondant. Un vrai leader charmsmatique ! Il laissa tomber un petit “mais ouaaaaiiii ! Carrément, les gens sont chiants, sérieux.” durant son discours, leur deux voix se chevauchant dans une cacophonie de dialogue. Heureusement, Alisha recommença à parler, et là, c’était plus clair.



-Par exemple….


Il chercha intensément. Enfin, il donnait l’impression de chercher. Car en vérité, il n’avait rien qui se passait dans son petit crâne.

-Par exemple on a plus besoin de se tuer la vie au travail pour gagner à manger, pour faire la vaisselle pour pas vivre dans une procherie, et dormir tôt parce que le lendemain faut se tuer la vie au travail !


Whoaaaah ! Même bourré, il disait des trucs vachement intelligent quand même ! Il reprit deux ou trois (ou quatre ou cinq) gorgées du liquide inconnu qui ressemblait vachement à du rhum mais ptetre pas ?


-J’te jure, le système est vraiment moisi ! J’ai passé ma vie à essayer de coller dedans, mais franchement, ça rime à rien ces conneries !

Oulah, le rhum montait vraiment vite ! Il devenait philosophe et tout. Qui avait dit que l’alcool rendait débile, franchement ?

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Alisha Drake
Voyageuse
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Carrzo15
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Wq32
632
691
17/05/2018
Floride
22 ans
Étudiante
Viera (Final Fantasy) – Artiste : GDBee
Alisha Drake
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Carrzo15
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Wq32
632
691
17/05/2018
Floride
22 ans
Étudiante
Viera (Final Fantasy) – Artiste : GDBee
Une image en 100x100 :
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Carrzo15
Une image en 150*80 :
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Wq32
Messages :
632
<span id= :
691
Date d'inscription :
17/05/2018
Origine :
Floride
Âge :
22 ans
Métier :
Étudiante
Avatar :
Viera (Final Fantasy) – Artiste : GDBee


XP:
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Left_bar_bleue5/150La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Empty_bar_bleue  (5/150)
Quand Chris riait, il grouinait.  Ce n’était pas la première fois qu’elle le remarquait mais ça la faisait toujours autant marrer et Alisha dû user de tout son self-control pour ne pas s'embarquer dans un fou rire à sa suite : cette imitation involontaire du cochon faisait partie du top 3 des raisons pour lesquelles elle considérait Chris comme l’un des meilleurs compagnons de beuverie possibles et qu’il ne fallait le changer pour rien au monde. Niveau humour, Alisha était une femme simple: ses standards ne volaient pas particulièrement haut.

Dès l’instant où son camarade commença son argumentaire, elle se mit à hocher vigoureusement de la tête, leva bien haut sa bouteille avec énergie pour trinquer à chaque moment fort de son discours et quand il eut finit, lâcha un « Ouais, grave ! Santé ! » retentissant parce que même si c'était pas ce à quoi elle avait pensé tout à l'heure, c'était génialement vrai quand même.

« T’as bien raison, ajouta-t-elle avant de descendre plusieurs centilitres de rhum. Nique le système ! Ici, on peut tout recréer comme on veut ! On aura plus jamais à travailler, à prendre tous les jours des métros bondés où les gens te trancheraient la gorge si ça pouvait les aider à piquer ton siège, à s’enfermer dans un bureau pour un connard de patron qui peut pas nous blairer, à faire les corvées chiantes sans avoir aucune reconnaissance, à… attend. Attend. Deux secondes. »

Il y avait un truc qui clochait. Elle le sentait. Mais quoi, au juste ? Elle pencha la tête, la paume brandie vers Chris pour lui intimer fermement de se taire, faisant pensivement tournoyer sa bouteille de son autre main… puis l'éclair de lucidité la frappa. Baissant sa main, elle fixa Chris, sincèrement étonnée.

« Mais qu'est-ce que je raconte ? Je suis riche, moi ! J’ai jamais eu à faire toutes ces conneries ! »

Et toute joyeuse de s’être redécouverte privilégiée par le système, elle but à nouveau. Alisha ne savait même pas d’où est-ce qu’elle avait sorti tous ces trucs de pauvres : elle n’avait jamais eu à prendre de petit boulot et s’était contentée de bénévolat pour booster son dossier universitaire, son appartement trois-pièces était équipé d’un lave-vaisselle et d’un robot aspirateur dernière génération, il se situait suffisamment proche de la fac pour y aller à pieds ou à vélo, et si jamais elle avait la flemme de prendre le métro pour aller quelque part, elle pouvait toujours conduire sa propre voiture ou appeler un taxi.  Même qu’avec l’héritage et les rentes, si elle voulait, elle n’aurait jamais besoin de travailler !

« Mais pourquoi je fais des études, en fait ? » s’interrogea-t-elle soudain à voix haute, incapable de comprendre sa propre logique. Puis elle regarda Chris et fut alors frappée de la terrible injustice qui frappait les classes moyennes et populaires de son pays. « Comment est-ce qu’ils osent t’infliger ça ? C’est hors de question que je te laisse retourner là-dedans ! » Traversée par une vague d’adrénaline, de bravoure et d'indignation, elle se sentait prête à le défendre bec et ongles contre quiconque oserait l’arracher à sa nouvelle vie idyllique. Quel genre de système de merde osait faire ça à son pote au merveilleux rire de porc ? « Tu sais quoi ? Si on nous sort de cette île, je te filerai du fric. Plein de fric ! Et t’auras jamais à travailler ou à te lever tôt. Ouais », affirma-t-elle en agitant avec conviction sa bouteille à moitié vide dans sa direction. « C’est tellement logique. Même que pour la vaisselle et la cuisine, t’auras qu’à commander tous les jours et pourrir la planète, j’te dénoncerai pas aux écolo-terroristes. Promis ! » Elle posa solennellement sa main libre sur son cœur, comme pour le jurer fermement sur son honneur; et emportée par son élan d'énergie et par les brumes d'éthanol, elle se prit soudain à renchérir avec une ultime idée géniale:   « On pourrait même faire une coloc’ et t'aurais un super appart' ! Vu que t'es pédé, tu me piquerais jamais mes meufs ! »

Et parce que le monde était beau, l'inverse était vrai. D'ailleurs, c'était pas un coming-out, ça ? Peu importait: le monde tanguait et son raisonnement ne souffrait d'aucune faille !
Chris Russell
Voyageur
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Ictb
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Kxtg
135
616
05/05/2019
Portland
23 ans
Etudiant
mahiro • blast of tempest
Nashoba Octohanacto
Chris Russell
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Ictb
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Kxtg
135
616
05/05/2019
Portland
23 ans
Etudiant
mahiro • blast of tempest
Nashoba Octohanacto
Une image en 100x100 :
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Ictb
Une image en 150*80 :
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Kxtg
Messages :
135
<span id= :
616
Date d'inscription :
05/05/2019
Origine :
Portland
Âge :
23 ans
Métier :
Etudiant
Avatar :
mahiro • blast of tempest
DC(S) :
Nashoba Octohanacto


XP:
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Left_bar_bleue0/150La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Empty_bar_bleue  (0/150)
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Lnlg

MON FABULEUX TITRE


“Santé !” Répondit-il gaiement, et il s’enfila encore quelques gorgées. Damned, ça commençait à tourner. Il commençait à avoir envie de faire une grosse connerie. Genre grimper dans un arbre, ou se taper quelqu’un. Ça faisait longtemps qu’il n’avait pas été dans les bras d’un beau mec. Il commençait à être en carence. Mais fallait dire que les gars qui lui plaisaient vraiment parmis les voyageurs étaient super rares. Les autres étaient soit vieux, soit moches, soit des filles, soit des cons.
Quoique pour les cons, il pouvait encore faire un effort, pour peu qu’ils ne fassent pas partie des autres catégories.

Tout ce cheminement de réflexion parfaitement profond se déroula pendant la tirade de sa bonne pote Alisha. Fallait pas lui en vouloir, au Chris. Quand les gens parlaient trop, il arrivait pas trop à les écouter. Et c’était d’autant plus vrai avec certaines personnes. Ce médecin, là, par exemple… Esteban ! Il était beau gosse, mais mon Dieu, qu’est-ce qu’il pouvait être chiant quand il parlait !
Cependant, parce que c’était Alisha et qu’il l’aimait bien, il fit un effort pour rattraper des bouts de son discours. Ouais, elle était tout d’accord avec lui. Il hocha la tête en se tenant le menton avec un air sérieux.

Puis elle eut un mouvement pour lui intimer de se taire.
Il sursauta.
Elle lui dit d’attendre.
Il attendit.

Et là, elle lui annonça la nouvelle. Chris tira une tête de dix pieds de longs.
Alisha était riche ?
Mais… Mais c’était génial !
Il venait de trouver une nouvelle personne à parasiter !

D’ailleurs, il n’aurait peut-être même pas besoin, parce que sa comparse déclara avec vigueur qu’elle n’allait jamais le laisser retourner dans la pauvreté.
Il n’en revenait pas. Lui qui était sans abri, il avait trouvé un appart en souscrivant à une croisière foireuse et en faisant des chouilles avec les bonnes personnes ! Il était béni, c’était pas possible ! Le cul bordé de nouilles comme on disait.
Il eut un petit cri d’excitation et se jeta au cou d’Alisha.


- Oui oui ouiiiii ! Je le veux ! Je le veux ! Par les liens sacrés de l’alcool, je nous déclare coloc et coloc !!! Merci Alisha, t’es une vraie pote !

Et il trinqua avec elle et termina sa bouteille. Zut, elle était descendue vite, celle-là. Il allait vraiment finir tout pété.
Il la balança dehors sans se soucier de la dangerosité de son acte (t’façon, ils allaient p’tetre mourir mangés par un ours polaire, alors qui s’en foutait ? ) et se retourna vers Alisha avec un air hautement taquin. Il fit tressaillir ses sourcils.


- Alishaaaa… Tu ne m’avais pas dit que t’aimais les filles ! Je te voyais plutôt comme une croqueuse de gars !

Il ne se soucia absolument pas d’offenser son amie (de toute manière, est-ce que Chris se souciait de quelque chose ?) C’était un grand paradoxe. Un gay qui se faisait tout de même avoir par les stéréotypes. Personne n’était à l’abri, il fallait croire.
Et la soirée où Alisha avait embrassé à pleine bouche une nana ?
Il s’était simplement dit qu’elle s’amusait. Il avait déjà embrassé des filles aussi, pour le fun.


- Alooooors ! Dit moi ! Y a des filles qui te plaisent sur ce rafiot ?

C’était l’heure de parler sérieusement de la marchandise ! Ça lui retirerait une partie la frustration de pas pouvoir se taper quelqu’un, là maintenant tout de suite.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Alisha Drake
Voyageuse
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Carrzo15
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Wq32
632
691
17/05/2018
Floride
22 ans
Étudiante
Viera (Final Fantasy) – Artiste : GDBee
Alisha Drake
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Carrzo15
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Wq32
632
691
17/05/2018
Floride
22 ans
Étudiante
Viera (Final Fantasy) – Artiste : GDBee
Une image en 100x100 :
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Carrzo15
Une image en 150*80 :
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Wq32
Messages :
632
<span id= :
691
Date d'inscription :
17/05/2018
Origine :
Floride
Âge :
22 ans
Métier :
Étudiante
Avatar :
Viera (Final Fantasy) – Artiste : GDBee


XP:
La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Left_bar_bleue5/150La première murge après la fin du monde [ft. Chris Russel] Empty_bar_bleue  (5/150)
Alisha éclata de rire en recevant Chris dans ses bras (et renversa au passage un peu de rhum dans son dos, mais avec de la chance, il était trop bourré pour remarquer). Évidemment qu’elle était une pote extraordinaire ! Même qu’ils pourraient boire comme ça tous les soirs quand ils vivraient ensemble et que ça allait être génial ! Ils trinquèrent joyeusement à leur pacte et elle s’enfila les dernières gorgées de sa bouteille tandis que celle de son nouveau coloc s’envolait vers l’extérieur, probablement à la recherche d’une vie meilleure.

Le terme de croqueuse d’homme la fit tant rire qu’elle manqua de recracher l’alcool qu’elle avait dans la bouche en plein dans la gueule de Chris. Elle avala en vitesse – presque de travers - et s’essuya le menton, hilare.

« Ça c’est parce que j’en fais ce que j’veux, des mecs ! » Elle laissa tomber sa bouteille sans se soucier du fond d’alcool qui se répandrait sur le sol et se pencha vers lui d’un air de confidence. « ‘Suffit d’être canon, de mettre un décolleté, de rire à leurs blagues et de leur faire croire qu’ils sont plus ceeeeeeent fois plus intelligents que toi, puis ils te paieront tous tes verres ! Tu d’vrais essayer, toi aussi ! »

Tous les mecs étaient des mecs faciles, surtout dans la population de beaufs de cette croisière, et elle en profitait allègrement depuis le premier jour. Être une bonasse, c’était tout un métier : il y avait les risques et les récompenses, et à quoi ça servait de devoir se taper les mains baladeuses et les insultes si à la fin, y’avait pas un seul péquenaud pour construire une cabane à votre place ? Quant aux filles de la croisière… Alisha fit la moue.

« C’est la merde, mec. Les meufs, elles sont soit en couple, soit complètement connes, soit pas mon style, soit hétéro. »

Encore que les soi-disant hétéro, ça se négociait, surtout après cinq mojitos. Elle en avait embrassé quelques-unes, des « hétéro-curieuses », pendant les soirées les plus arrosées du navire. Il y en avait même une qui lui avait proposé d’aller plus loin, mais ça ne l’intéressait pas des masses : ce qu’Alisha cherchait, c’était l’Amour avec un grand A, pas des coups d’un soir. Elle voulait trouver la femme de sa vie, celle qu’elle épouserait et avec qui elle irait nourrir les canards quand elle serait vieille et qu’elles auraient plus que ça à foutre pour occuper leurs journées. Un amour éternel, c'était pas trop demander, non ?

Non. Elle saisit avec détermination l’une des mains de Chris entre les siennes, l’air solennel.  

« Si tu croises une jolie brune tatouée, lesbienne et célibataire, tu me préviens, hein ? Même pas tatouée, ça c’est juste du bonus. Et en échange, j’te ramène tous les canons pas hétéro que je trouve sur cette île ! »

Du bruit se fit entendre près de l’entrée de la tente – quelqu’un venait de lâcher un juron, il avait apparemment glissé sur une bouteille vide – et Alisha roula des yeux en se rappelant de l’existence médiocre des gens qui n’étaient pas eux.

« Bon, c’est pas près du feu que j’vais te trouver ça, par contre… ‘sont moches et j’suis sûre que sans nous, l’ambiance est morte. Mais p’tet que t’as déjà un mec qui t’plaît ? Genre… »

Elle plissa le front et passa rapidement en revue la population mâle de l’île.

« Estéban ? »

Il était un peu vieux, mais bon.

« T’aimes les moustaches ? »
Contenu sponsorisé
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum