A story about getting lost

The Holiday scam

Forum rpg insulaire - Rp libre - avatars illustrés

Aloha
En ce moment...
Pas d'event en cours
10 voyageurs
03 natifs
Top-sites
Prédéfinis
Recherches RP
Nashoba cherche des partenaires pour rp.
Timo veut faire un remake de koh-lanta sur l'île.
Alisha voudrait des partenaires de mission.
Ana est motivée pour partir en mission !
Barbara recherche des courageux(ou pas) pour rp.
Alice souhaite partir à l'aventure.
P'tits newbies
Cassandra MooneyAvant le naufrage, tout le monde pensait que Cassandra était adorable. Lady perfection. Ça n'a duré qu'un temps. Désormais, elle terrorise les Voyageurs à coups de parapluie Jean Paul Gaultier.
Alice ArtsandNe vous croyez pas plus malin juste parce que c'est une enfant ! Car elle est débrouillarde ! Vous serez charmé par sa bouille adorable, et peut être saoulé par Nietzsche. J'espère que vous aimez Nietzsche. Vraiment.
Ebo OrikeInstitutrice attachée à ses chers élèves, cette Native cache cependant un côté plus obscur, qu'elle réserve à ses nuits.
shoutbox

Intrigue n°2 Δ L'attente
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Crook
Compte fondateur
Intrigue n°2 Δ L'attente KHHH70H
Intrigue n°2 Δ L'attente Wq32
295
1410
06/04/2018
Grand décideur et capitaine du Wreck
Capitaine Crook
Intrigue n°2 Δ L'attente KHHH70H
Intrigue n°2 Δ L'attente Wq32
295
1410
06/04/2018
Grand décideur et capitaine du Wreck
Une image en 100x100 :
Intrigue n°2 Δ L'attente KHHH70H
Une image en 150*80 :
Intrigue n°2 Δ L'attente Wq32
Messages :
295
<span id= :
1410
Date d'inscription :
06/04/2018
Métier :
Grand décideur et capitaine du Wreck
Intrigue 02, Arc 1L'attente
Une maxime tout droit sortie du monde des bisounours dit : « le calme vient après la tempête ». Mais n’est-ce pas le calme, le véritable annonciateur de la tempête ?

Après l’ouragan, les habitants de l’île, ceux enracinés là depuis des millénaires comme ceux lâchement abandonnés par le Capitaine, ont accepté leur impuissance face aux événements naturels. Dévastatrice, la tempête a forcé les Natifs à reconstruire leurs villages, cabanes, et maison, mais aussi à faire leur deuil, sans chercher à regarder les autres conséquences en face. Après tout, la colère des Dieux s’est abattue sur eux, pourquoi chercher à l’attiser plus que nécessaire ? Les Ijọbiens se sont concentrés sur leurs pertes, mais maintenant que l’ordre est à peu près rétabli à l’Ouest de l’île, les tensions n’ont jamais été aussi fortes.

Éclaireurs et Faction déchainent leurs sbires pour influencer les décisions de la reine. Les premiers veulent envoyer des habitants s’aventurer de l’autre côté, les autres désirent imposer un barrage, au nom des traditions, mais surtout de la peur.

Or, dans un contexte aussi tendu, la peur est un vecteur supplémentaire d’une implosion qui semble de plus en plus inévitable…

De leur côté, les Voyageurs ont mené à bien la construction de leur camp. Renforcé par des planches de bois, celui-ci prend peu à peu une apparence crédible. Le Capitaine serait fier, s’il ne les avait pas laissés à la merci de la nature. Aucune trace de lui et de ses boîtes mystère, d’ailleurs, c’est à peine si les nouveaux habitants de l’île ne l’ont pas oublié - en vérité, ils le maudissent au cours de danses païenne les soirs de pleine lune.

L’eau est collectée, les bâtiments solides, mais la volonté des Voyageurs, elle, menace de s’effriter avec les jours qui passent. Comment le leur reprocher ?

Les jours se transformant en semaine, il est possible à tous de constater que l’île s’agite, comme un corps repoussant une greffe. L’ouragan n’a pas fini de montrer ses conséquences, et c’est maintenant au quotidien que les insulaires doivent y faire face.

Depuis quelques temps, la nature s’agite. Les animaux se montrent plus agressifs, s’approchant de plus en plus près des humains et de leurs habitations. Certaines récoltes, elles, sont dévastées par un mal inconnu, alarmant les Ijọbiens qui ont déjà perdu beaucoup de ressources durant la catastrophe.

Seulement, aucune explication raisonnable ne parvient aux esprits déjà éprouvés. Chacun y va de sa version : colère divine, épidémie, les pires rumeurs circulent et certains accusent même la reine, qui demeure muette pour le moment, de vouloir condamner ses habitants.

Vous tous, êtes témoins des événements, Natifs comme Voyageurs.

Reste à savoir comment vous choisirez de les affronter.
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Crook
Compte fondateur
Intrigue n°2 Δ L'attente KHHH70H
Intrigue n°2 Δ L'attente Wq32
295
1410
06/04/2018
Grand décideur et capitaine du Wreck
Capitaine Crook
Intrigue n°2 Δ L'attente KHHH70H
Intrigue n°2 Δ L'attente Wq32
295
1410
06/04/2018
Grand décideur et capitaine du Wreck
Une image en 100x100 :
Intrigue n°2 Δ L'attente KHHH70H
Une image en 150*80 :
Intrigue n°2 Δ L'attente Wq32
Messages :
295
<span id= :
1410
Date d'inscription :
06/04/2018
Métier :
Grand décideur et capitaine du Wreck
Intrigue 02, Arc 2Le nouveau monde
Oluh, audience royale extraordinaire
Cela fait plusieurs mois que l’agitation règne au sein d’Ijọba. Les habitants de l’île s’inquiètent de l’apparition de l’étrange faille et des conséquences de la Grande Nuit, tandis que la reine restait silencieuse à ce sujet.

Cinq mois après la catastrophe, parce que les réparations ont bien avancé et que les Ijọbiens semblent prêts à connaître la vérité, Ayaba est sortie de son silence, conviant ceux qui pouvaient se déplacer à son palais, pour une audience publique d’une ampleur inédite.
Mes amis, mes chers amis, puisse Oorun veiller sur vous en ces jours étranges, car j’ai une importante nouvelle à vous annoncer. Il est possible qu’elle bouleverse nos quotidiens, mais je vous demande de l’accueillir avec calme et compréhension.

Vous êtes tous au courant de l’effondrement des montagnes, à l’est d’Ijọba, du fait que les roches se sont écartées pour libérer une ancienne porte. Le campement qui y était installé avait non seulement pour but de vous protéger de l’inconnu, mais aussi de mener des excursions et des explorations de l’autre côté.

Il existe un autre peuple, là-bas. Très différent de nous mais dont la langue est identique et les visages humains. D’après les informations réunies par nos éclaireurs, ils ne sont pas originaires de notre belle île, mais s’y sont retrouvés livrés à eux-mêmes.

Ijọba n’a jamais connu d’étranger, j’en ai bien conscience, mais je vous demande tout de même d’accueillir ces personnes. Je suis persuadée que nous pouvons leur apporter beaucoup, et inversement.
Les spectateurs réunis eurent deux réactions : les uns murmuraient des interrogations, posaient des questions en se figurant quelque barbares étrangers, les autres se crispaient à cette nouvelle, attendant le pire.

Car Ayaba ne s’arrêta pas là ; elle voulait accueillir les étrangers à Ijọba.
Campement des Voyageurs
A l’aube d’une nouvelle journée sur Egún, les Voyageurs furent réveillés par le fracas des armes et des armures, le cliquetis du métal qui s’entrechoque. Si certains n’avaient pas encore été alertés, le son émis par une corne acheva d’éveiller tout le campement.

Un soldat demanda à parler au chef des étrangers, mais puisque personne n’osait s’avancer, il se contenta de s’adresser à son public.
Étrangers, je suis le capitaine des gardes de sa majesté Ayaba, reine et mère bienfaitrice d’Ijọba.
Nous vous avons observé depuis bien des lunes. Depuis que la Grande Nuit a ouvert la faille entre nos deux contrées. Notre reine a jugé que vous étiez dignes de recevoir notre aide, malgré vos étranges coutumes.

Je suis donc ici dans le but de vous escorter jusqu’à son palais, où vous pourrez trouver logements et nourriture, le temps de sa généreuse hospitalité.

Pour ceux qui doutent de nos intentions, je jure sur mon honneur qu’aucun mal ne vous sera fait, car je suis le bras de sa majesté, qui souhaite vous accorder sa protection.

Nous partirons vers le palais lorsque le soleil aura atteint son apogée au-dessus de nos têtes. Vous êtes libres de rester ici, mais nous saurons accueillir les braves avec l’honneur qui leur est dû.
Sans laisser le temps aux Voyageurs d’assimiler toutes les informations, les gardes se regroupèrent à l’écart du campement pour attendre que midi n’arrive, avant de retourner vers les montagnes, vers Oluh, pour les conduire jusqu’au palais.
Palais d'Oluh
Une fois les volontaires, les suicidaires et les courageux Voyageurs arrivés à Oluh, la nuit est déjà tombée et peu de personnes sont dans les rues. En vous faisant passer par des chemins dérobés, contournant le gros des résidences, les gardes vous font pénétrer dans le palais royal qui surplombe la ville.

Une aile entière a été mise à votre disposition, avec des serviteurs dont la plupart sont muets ou extrêmement loyaux à la reine. Malgré le choc qu’a dû entrainer la découverte d’un autre peuple, vous n’obtiendrez presque aucune réponse de la part du personnel du palais, tandis que vous vous retrouvez coincés dans une aile de celui-ci. Vêtements, soins et nourriture vous sont fourni et malgré l’hospitalité de la reine, jamais elle n’a tenté de vous contacter.

Un nouveau chapitre de cette croisade infernale vient de commencer pour vous, qui ne pouvez que contempler ce nouveau monde du haut des jardins et des fenêtres du palais, tandis que toute sortie vous a été interdite.

Toute les pièces du palais vous sont ouvertes, à l’exception de la salle d’audience, tandis que les mestres viennent régulièrement accueillir vos interrogations au sujet de cette étrange civilisation. Néanmoins, il y a un couvre-feu à respecter et un comptage des têtes tous les matins. Gare à vous, si vous vouliez prolonger votre grasse matinée…

A voir si vous comptez vous plier aux règles de ce nouveau monde ou vivre tel le digne Voyageur que vous êtes : libre et insouciant.
Précisions HRP
L’intrigue avance d’un grand pas moussaillons ! Cette fois-ci, nous n’organiserons pas d’event à proprement parler, mais nous ajouterons à l’intrigue son lot de précisions, au fur et à mesure qu’elle avancera. On espère que ce mode de fonctionnement vous plaira !

Pour rp en utilisant ce contexte (qui peut aller de la visite des gardes à quelques jours après votre introduction au palais), merci de mettre une balise [INT] avant le titre de votre rp.

Quelques informations supplémentaires :
  • Ce nouveau chapitre se déroule début octobre, cinq mois après l’ouragan, et il est pour le moment à durée indéterminée.
  • Prenez en compte que vos personnages ont été balancés dans un monde qui leur est complètement étranger, avec des mœurs complètement différentes. Aussi, la plupart des Natifs se montreront distant avec vous (au moins dans les premiers temps) mais rien ne vous empêche de faire ami-ami les uns avec les autres, juste pas de coup de cœur instantané, un peu de réalisme les crevettes !
  • En théorie, les Voyageurs sont confinés dans le palais, mais inrp, vous êtes tout à fait libre de planifier une escapade en dehors de son enceinte pour découvrir le monde, à condition d’être de retour pour l’appel du matin. Le couvre-feu dépassé, vous serez poursuivi par des gardes et rapatrié au palais.
  • Les demandes de modérations ont été mises à jour, si vous souhaitez créer une véritable aventure inrp tout en prenant en compte l’impact sur l’univers, nous nous ferons une joie d’ajouter du peps à vos écris (dans le cas de l’escapade, si vous souhaitez la prolonger, faites-nous signe et nous nous occuperons de gérer les réactions des gardes).
  • Chacune de vos actions pourrait avoir un impact sur la suite *wink wink*

Enfin, en cas de doute, n'hésitez pas à nous consulter ou à poser vos questions dans les différentes FAQ système ou contexte Intrigue n°2 Δ L'attente 2512691759
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum