Revenir en haut Aller en bas

Nothing amazing happens here - ft. Rafael James Casey

Aiden D. Sanders
Voyageur
avatar
Une petite image :
Date d'inscription :
16/04/2018
Messages :
421


XP:
10/150  (10/150)
Nothing amazing happens here - ft. Rafael James Casey Lun 28 Mai - 0:30


Aiden feat Rafael

Nothing amazing happens here

Je suis allongé sur le sol de la piscine, à contempler les nuages. J’ai l’impression de sentir mon dos fondre et se coller à la mosaïque, au sol. Je soupire et ferme les yeux. Cela faisait plus d’une heure (à mon humble estimation) que je m’époumonais à crier à l’aide. Mais personne ne venait.

Pourquoi je ne sors pas la piscine ? C’est une longue histoire… Enfin, elle n’est pas si longue que ça… D’accord, je vais tout vous raconter. Tout commence ce matin…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Quand je me suis levé, j’avais la gueule de bois. Comme chaque matin quasiment depuis notre arrivé sur cette île. J’ai fait ma petite routine quotidienne. Tout allait bien. Je me suis habillé, j’ai pris mes lunettes de soleil, mon beau chapeau qui fait craquer les nanas, et je suis allé prendre mon petit déjeuner dans le restaurant. Rien d’anormal jusqu’ici. Par la suite, j’ai pensé que c’était une bonne idée d’aller me balader sur le pont, pour prendre l’air et essayer de faire passer ce mal de crâne. Je suis monté sur le pont supérieur.

J’ai d’abord pensé à me poser sur l’une des chaises longues sans pied du Wreck, mais finalement, mon dos me faisait trop mal, et j’avais besoin de me dégourdir les jambes… J’avais l’impression d’être un aussi vieux que mon père. Alors j’ai marché. J’ai fait des allers-retours sur le pont. Puis, pour une raison complètement abstraite, j’ai décidé de lever mes yeux au ciel. Ou plutôt, j’ai levé le menton au ciel en fermant les yeux. Puis : grosse perte d’équilibre. Vous savez, cette sensation désagréable de sentir vos jambes se dérober sous votre corps, avec ces taches noires qui obstruent votre vision ? Ben c’était ça. Sauf qu’au lieu de m’éclater par terre comme un bouffon, je me suis éclater 3 mètres plus bas comme un bouffon.

Bien sûr que j’ai essayé de remonter par l’échelle… Mais quelle échelle ? Y’en avait pas ! Apparemment, les échelles avaient été retirées pour des raisons de sécurité … Je ne suis pas sûre que nous ayons tous la même conception du mot « sécurité ». Pendant une bonne heure, j’avais hurlé comme un poissonnier : « Hé ho ! Y’a quelqu’un ? Je suis tombé dans la piscine ! Help me ! Je vous laisserai toucher mon corps d’Apollon en guise de remerciement !! ». Personne n’avait voler, hélas, à mon secours. Bref, me voilà, allongé sur le sol de la piscine, à contempler les nuages.

Mais soudain, je vois une ombre s’approcher de la piscine.



codage par LaxBilly.


Chris, j'ai toujours cette photo de toi sur mon téléphone... Promis je l'envoie à ta mère quand je rentre.
Je ne suis jamais triste, parce que je suis trop beau pour l'être
Voir le profil de l'utilisateur
Rafael James Casey
Voyageur
avatar
Une petite image :
Date d'inscription :
21/04/2018
Messages :
183


XP:
0/150  (0/150)
Re: Nothing amazing happens here - ft. Rafael James Casey Mar 29 Mai - 20:17





 
J'ai trop chaud.


 
J’étouffe là. Je peux plus enlever aucune couche de vêtement. J’ai pas de ventilateur. Si j’ouvre mon hublot ça changera rien il fait encore plus chaud dehors. Peut être que si j’arrivais à m’allonger et me calmer j’aurais moins chaud. Sérieusement je trottine à poil dans ma cabine depuis une heure comme un poney ! Je suis con aussi. Je le sais bien pourtant, je suis pas un débutant : on tape pas de coke quand il fait 30° dehors ! J’en ai marre… ma cabine rétrécit ! Maudit bateau ! Je vais péter les plombs ! Je vais faire un arrêt cardiaque, je vais griller comme le processeur d’une machine ! Je vais mourir comme un débile. J’ai besoin de fraîcheur, je vais me téléporter au pôle nord. Et devenir ami avec les pingouins. Non, attends, y une piscine sur le pont supérieur ! Super, j’aurais pu y penser plus tôt au lieu de boucler pendant 30 minutes sur la taille de la cabine et sur le bouton de ma chemise. Ok, je vais aller me baigner le temps de me rafraîchir et que ma coke redescende. Ouais. Mais y aura plein de gens. Vont voir que j’suis défoncé, vont me trouver suspect et ça va jaser, l’infiltré fouillera ma cabine et trouvera ma coke, et un hélico de l’armée viendra me récupérer JE SUIS DANS LA MERDE ! Je recommence à délirer, je dois juste avoir l’air normal. Ne pas effrayer les gens. Je suis juste un autre touriste, je viens flâner dans la piscine, tout est cool. Je vais me faire un verre de whisky, prendre un de ces mignons petits cigarillos que j’ai trouvé scotcher derrière mes toilettes, je vais avoir l’air d’un mec normal qui se détend. Arrêt au miroir, ouais j’ai l’air super. C’est parti !

Merde, je suis à poil. Oh merde j’espère que personne m’as vu ! Ça va je suis pas resté trop longtemps dans le couloir, un vrai ninja. Je peux pas mettre mon baggy je vais pas me baigner en baggy, ni en débardeur… j’ai pas de maillot de bain, ni de slips. J’ai pas grand-chose… Avoir l’air normal. Oh mais c’est vrai y a des trucs dans les tiroirs. Les voyageurs avant moi ont oublié un tas de trucs. Un gros bout de tissu rectangle avec des imprimés orange sur fond blanc, c’est trop fin pour être une serviette de plage, c’est quoi ce truc ? Je m’en fous, c’est pas ça qu’il me faut. Des dessous de dame en dentelle ? Cool. T-shirts… Résilles… Des magazines ! C’est la clef ! Les magazines, ça me réussit je vais tous les éplucher et laisser faire la prophétie des magazines. - Indiquez moi le chemin mes divins guides magiques! Ha ha ha ! . Merde je viens de crier, chut, chut, chut ! Oh un magazine gay, j’en vois rarement. Il est musclé ce gaillard, pas un pet de graillon, les dents super blanches. - A la vue de ce bel étalon, les demoiselles s’émoustillent, mais il aime les garçons, pas de chance les filles ! . Pas le temps de déconner sérieux ! Reste concentré ! Le bel étalon, il est à la plage, il pose avec un paréo. Je ne comprends rien à part ‘Jean Paul Gaultier’, ça doit être du français ou de l’allemand. Il me dit quelque chose ce paréo… j’aurai l’air d’un beau mec normal avec ça. Eh mais c’est le bout de tissu chelou ! Ouais c’est ça, c’est le paréo du magazine ! Parfait. - Merci le magazine ! Merci ! . Hop, je le plie en deux, je me l’attache autour de la taille, parfait. Cigarillo, verre. Miroir. Bon, je suis pas aussi beau que monsieur Étalon du cul finalement. Si ça va, j’ai autant de muscles que lui, juste que j’ai un peu de bide c’est rien. N’importe quoi, soyons réaliste, j’ai du lardon moi, pas des muscles saillants. Suffit que je me coiffe un peu, un petit coup de peigne, comme ça, j’ai l’air normal là ! C’est bon j’y vais.
Sont moches ces couloirs. J’espère que je vais pas croiser trop de gens. Quand même je devrais faire de l’exercice. Et me trouver des vêtements de rechange. La vache ce qu’on est à l’aise dans un paréo ! J’ai chaud. Mon rythme cardiaque accélère. Heureusement qu’il y a cette piscine. Quoique y aura des gens, je vais passer pour un beauf avec mon corps grassouillet, si je ressemblais à Étalon du cul tout le monde me trouverait beau au moins. Je fais une fixette là...arrête de boucler, concentre toi. Mince, j’ai le visage tout crispé là, super, donc j’ai l’air d’un fou furieux depuis tout à l’heure. Les gens ont du flipper. Le pont supérieur, le pont supérieur, le pont supérieur, l’escalier, enfin. Il y a trop de soleil c’est atroce il fait tellement chaud je vais être réduit en poussière comme un vampire !

Mais, il n’y a personne ? C’est désert. Et à première vue, il n’y a pas d’eau. Putain ! Elle est vide ? SALOPERIE DE PISCINE DE MERDE ! Je vais crever bordel, je suffoque, je fonds là ! J’ai bu trop d’eau, j’ai mal au ventre. Je dois pisser. Je vais jamais y arriver… Foutu effet vasoconstricteur de la coco ! Je vais exploser, il fait tellement chaud que l’eau va bouillir dans mes boyaux et je vais cuir de l’intérieur. Je vais crever comme un homard. Je vais essayer, sinon c’est la mort assurée. Je vais pisser par dessus le pont. Non j’peux pas faire ça putain ! Dans la mer, y a des piranhas assoiffés de pipi qui peuvent remonter ton jet de pisse et te croquer le zboob. Je suis con, j’aurais pu crever ! Puisqu’elle est vide cette piscine à la noix je vais en profiter, allez, je ferme les yeux, je me concentre. Je me détends. Allez, vidange cette eau démoniaque dans cette traître de piscine !



Lenorian pour THS
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden D. Sanders
Voyageur
avatar
Une petite image :
Date d'inscription :
16/04/2018
Messages :
421


XP:
10/150  (10/150)
Re: Nothing amazing happens here - ft. Rafael James Casey Dim 10 Juin - 13:41


Aiden feat Rafael

Nothing amazing happens here



Au début, je ne savais pas s’il s’agissait de mon imagination ou pas, mais j’entendais de l’eau couler. Alors que je repère la source du bruit, je crois à un message de Dieu ! Cette eau divine semblait provenir du ciel, comme la bonne parole. Alors qu’à quatre pattes, je rejoins la source d’eau divine, m’apprêtant à m’en abreuver afin de combler ma soif, je m’arrête, le nez à 5 centimètres. Wait a minute. Ça sent l’urine. Je recule de genre un bon mètre et demis, le cul à terre. J’ai failli boire de l’urine… Bon d’accord, ce n’est pas la pire chose que j’aurai pu faire… Mais j’ai failli me prendre une golden shower là quand même !

Je lève les yeux vers le sommet de la piscine, et je vois, à contrejour, la silhouette d’un homme. Le type, il était en train de se vidanger dans la piscine du Wreck… Rien que ça. Je veux dire, ce type, je l’avais pas vraiment croisé avant, et au vu de son accoutrement que je parvenais maintenant à distinguer car ma vision s’adapter peu à peu à la luminosité, il ne devait pas sortir souvent… Et puisque nous avons tous, enfin me semble-t-il, des toilettes dans nos cabines : POURQUOI IL EST VENU PISSER ICI ?!

Alors j’hausse la voix. Je me recoiffe avant de prendre la parole, et m’éclaircit la gorge. Ma voix commençait à ressembler à la mue d’un adolescent en manque de shit et de skateboard à force de crier, mais je m’efforce de rester aussi classe qu’au naturel, avec ma grâce naturel et ma beauté éclatante, bien que transpirante.

-Hé toi ! Là-haut ! Oui toi, le type qui est en train de se soulager dans la piscine. Ça va ? Je ne te dérange pas ?

Et c’est après avoir parlé que, comme d’habitude, j’ai réfléchi. Mais qu’est-ce que je suis con. Si je le fais fuir, il ne pourra pas m’aider à sortir de là… Donc mon approche semi-dubitative n’était sûrement pas appropriée… Alors, je m’empresse d’enchaîner avant que l’inconnu, pour l’instant, ne puisse me filer entre les doigts, car en lui résidait le seul espoir que j’avais de sortir d’ici sans mourir de déshydratation.

-Attends, ne pars-pas. Moi c’est Aiden. Aiden Dean Sanders. Je suis dans une situation un peu délicate là… Tu vois, je suis tombé dans la piscine, et comme l’échelle à été retirée, ben je suis coincé ici. Et là, j’ai genre super méga soif. Tu veux bien m’aider, dis ? S’il te plait ! Ça sera ta bonne action des vacances… Enfin je ne doute pas du fait que tu es un homme bon. Enfin, quand je dis bon, je veux dire dans l’âme… Bien que je ne te trouve pas moche : non, non, non ! Enfin, bref pardon, je m’égare. Tu t’appelles comment ?

J’avais plus transpiré en essayant de paraître normal en prononçant cette phrase qu’en hurlant sous ce soleil de plomb. En espérant qu’il ne s’enfuis pas en courant…



codage par LaxBilly.


Chris, j'ai toujours cette photo de toi sur mon téléphone... Promis je l'envoie à ta mère quand je rentre.
Je ne suis jamais triste, parce que je suis trop beau pour l'être
Voir le profil de l'utilisateur
Rafael James Casey
Voyageur
avatar
Une petite image :
Date d'inscription :
21/04/2018
Messages :
183


XP:
0/150  (0/150)
Re: Nothing amazing happens here - ft. Rafael James Casey Dim 10 Juin - 20:35





 
Divin jet de pisse sacrée !


 
Quel soulagement, ça me rassure, j'ai encore assez de contrôle sur mon corps, je devrais survivre. Encore 1 heure à tenir défoncé en surchauffe... je vais aller au bar me coller dans le réfrigérateur... et ..
- Hé toi ! Là-haut ! Oui toi, le type qui est en train de se soulager dans la piscine. Ça va ? Je ne te dérange pas ?
Oh merde ! J'hallucine ! Il est peut être réel ! Si il est réel je passe pour un vrai débile avec ma tuyauterie à l'air. Mais, évidemment qu'il est réel. Donc, je passe réellement pour un con. Rangeons tout ça. Quoi ? Il vient de dire que je suis moche ?!!!!
- J'ai trop de graisse c'est ça ? Je ressemble à un phoque ? Nan sois honnête, je me disais que je devrai faire du sport, mais peut être pas, faudrait demander l'avis d'une femme non ?
Oh le pauvre bonhomme vient de me dire qu'il est coincé dans la piscine depuis des heures et moi je lui parle de ma fixette, peut être qu'il parlait pas de moi, j'ai pas tout compris il a parler super vite. Oh mince, je phase, je le fixe avec une tête bizarre là. Répondre un truc vite !
- Heu, Rafael James Casey, botaniste.
Il est pas convaincu. Il fait une tête bizarre je crois. Ou normale peut être. Je sais pas. Il pourrait être l'infiltré, il essaie de me coincer dans la piscine. Ou pas. Enfin bref. CONCENTRATION !
- Désolé, tu m'as surpris en train de pisser, c'est un peu gênant, je m'excuse pour mes expressions faciales intergalactiques. Approches-toi, je vais t'aider à remonter.
Classe. Ok, alors, stabilité, à genoux, non mon bras est trop court, je sais, je vais m'allonger sur le rebord et avec mon poids et les lois de la gravité ma force sera doublée et je n'aurai plus qu'à rouler sur moi même pour être une poulie humaine, enfin, sans la fluidité d'une corde.

Ah! Tout tourne ! Le ciel m'emporte ! Oh! Douleur, très forte douleur. Dimension immaculée de blanc. Je suis peut être mort d'arrêt cardiaque due à la surchauffe. C'est soit les limbes, soit le paradis. Et le mec à qui je parlais est là aussi ! J'ai du lui tomber dessus en mourant. Ah mais non, je suis juste dans la piscine. J'ai hyper mal. Conclusion : je suis tombé. Conclusion 2 : j'aurai du aller chercher de l'aide au lieu de l'aider tout seul.



Lenorian pour THS
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden D. Sanders
Voyageur
avatar
Une petite image :
Date d'inscription :
16/04/2018
Messages :
421


XP:
10/150  (10/150)
Re: Nothing amazing happens here - ft. Rafael James Casey Mer 13 Juin - 12:00


Aiden feat Rafael

Nothing amazing happens here



Donc l’homme s’appelait Rafael et il était botaniste ! Quel noble métier ! Il devait certainement venir ici recenser plusieurs nouvelles espèces de plantes ! En somme, il était un genre de scientifique coupé de chercheur ! Un héros des temps moderne en soit : parce qu’avec toutes ces nouvelles technologies que j’apprécie hautement, avoir un métier en rapport avec la nature, c’est comme être un mouton au milieu d’une meute de loup ! Un homme digne de notre planète, en accord avec la nature !

Il est vrai que j’étais un peu gêné de l’avoir mis mal à l’aise par rapport à son physique. Il est clair qu’il était loin d’avoir le même physique d’Apollon que moi, mais il n’était pas obèse ! Bon, son ventre pendouillait un peu et je crois que le paréo et out niveau tendance cet été : en somme, il fait un peu ringard, mais ce type avait franchement l’air sympa ! Oui, sympa malgré ses expressions faciales assez … atypique ? Déphasés ? Bref, bizarres.

Il s’excusait d’avoir pisser dans la piscine… Bon en même temps, quel homme saint d’esprit irait faire ses besoins ici même ? Passons, il s’excusait aussi pour ses têtes chelous. Ok. Par contre, était-il stupide ? Il essayait de m’atteindre depuis le bord de la piscine … Mais … Mais … N’importe qui aurait calculé que c’était impossible !

Puis sans comprendre le comment du pourquoi, il est tombé, tel et un ange qui tombe du paradis, mais en moins classe, parce que quand il toucha le sol, il s’écrasa lamentablement. Au vu du choc, j’ai tourné la tête. Il m’était tombé dessus en plus ! La vache, il pesait le poids d’un âne mort ! Son paréo était vraiment laid vu de près, mais quel manque de goût ! Par contre, sa tête me plaisait bien, et j’avais une envie irrépressible d’appuyer sur son bidou avec un doigt ! Sur le coup, je me suis retenue parce qu’on ne se connaissait pas assez, mais une fois sorti d’ici, j’espère bien qu’on irait se poser sur la plage avec une bonne bière !

Par contre, il ne bougeait plus depuis quelques secondes, je crois que soit le choc l’avait tué, soit il était choqué. Gentiment, je lui mets un doigt dans l’oreille pour vérifier s’il était encore vivant, et lui demande :

-Rafael, t’es avec moi là ? Ça va, t’es pas mort ? Tu veux de l’eau … Ah non, désolé j’en ai pas en fait … Par contre t’es un peu lourd, est-ce que tu peux te lever s’il te plait ?

En attendant sa réponse. Je regarde de nouveau les nuages dans le ciel. Quelle chance : nous allions pouvoir souffler un petit peu ! Un nuage de taille moyenne allait passer devant le soleil, nous laissant quelques secondes, voir quelques minutes de répits… Parce que là, on suait comme des gros porcs, et que j’allais finir par chopper le coup de soleil du siècle !



codage par LaxBilly.


Chris, j'ai toujours cette photo de toi sur mon téléphone... Promis je l'envoie à ta mère quand je rentre.
Je ne suis jamais triste, parce que je suis trop beau pour l'être
Voir le profil de l'utilisateur
Rafael James Casey
Voyageur
avatar
Une petite image :
Date d'inscription :
21/04/2018
Messages :
183


XP:
0/150  (0/150)
Re: Nothing amazing happens here - ft. Rafael James Casey Jeu 14 Juin - 15:00





 
Quand raffi devient un peu glauque


 
Conclusion 3 : je lui suis vraiment tombé dessus. Truc de dingue, j’ai complètement perdu le sens pendant quelques secondes. Littéralement, je croyais que j’étais debout alors que j’étais étalé sur ce mec. La honte, vite je me relève.
- Encore désolé, ce que je peux être coo...on…. Aaargh, je me suis levé trop vite gnéééé…
Je me crispe, ah ca va mieux maintenant que je me suis plié en deux.
- Excuse, tu sais ces petites étoiles là… Quoique moi c’est pas des étoiles que je vois c’est des gens qui forniquent ? Mais qu’est ce que c’est que ce truc ! Il y a une orgie sur mon paréo. J’ai vraiment l’art de passer pour un con hein ?
Oh oui, j’ai vraiment l’art de passer pour un con. Surtout que là, enfermé dans une piscine, sans rien à boire, je vais vite perdre le contrôle. En plus j’ai laissé mon whisky et mon cigarillo au bord de la piscine et je pense pas pouvoir les attraper. J’espère qu’il à un truc à fumer ou un valium parce que sinon on va pouvoir jouer au poney pendant un moment. Comment il a dit qu’il s’appelait déjà ? Aiden. Ouais. Mais pourquoi cette piscine est vide… et pourquoi j’ai pas vu plus tôt ce qu’était l’imprimé de mon super paréo de gay ? Etalon du Cul m’as trahit. Il s’est moqué de moi ! Sûrement parce qu’il me trouve grassouillet. Un paréo motif orgie. Orange. J’ai l’air gay c’est sur. Avec ma moustache je ressemble à ces mecs qui sortent de la boîte fétichiste à côté de mon hôtel. Pas grave. Je dois arrêter de penser à ça. Mais comment on va sortir de là ? Peut être qu’en courant en rond progressivement sur les bord de la piscine on pourrait prendre de la vitesse et réussir à remonter. Je peux pas essayer je vais faire un arrêt cardiaque si je fais ça. Bordel. Et si il a un gun ? Ou un couteau ? Peut importe. Il pourrait très bien me tuer avec ses dents, me chopper à la gorge, trancher mes artères. Ou même me manger les yeux. Rester sur ses gardes. Les yeux. Les clefs de l’âme d’un homme. Ne pas le lâcher du regard. Je commence à comprendre. Ils m’ont envoyer un gentil petit nouveau de chez les flics, avec son air tout bourgeois, pour que je me laisse avoir, et là il à réussi à me coincer dans la piscine, ils ont observer le moment ou je suis le plus défoncé et le plus démuni et ils m’ont eu ! Je suis fait comme un rat ! Qu’est ce qu’ils vont faire ? Pourquoi il est là, comme si il était perdu. Bon acteur le petit. Heureusement que j’ai aussi ce don de ne rien laisser transparaître. A part que je le fixe droit dans les yeux. Il va finir par être déstabilisé et il risque de comprendre que j’ai compris, et me sauter dessus. Si on se bat, il aura vite le dessus parce que je m’essoufflerais vite. Pareil si je fuis et qu’il me cours après. On en revient au jeu du poney dans tout les cas. Je suis enfermé. La piscine rétrécit ! Non c’est juste que je panique. Non elle rétrécit vraiment putain ! Non, je panique. Souffle. Reste concentré. Concentration.

Il a de beaux yeux vert. Je me suis trompé, il est inoffensif. Ça se voit à son regard un peu enfantin. Je suis un abruti, toujours à croire qu’on cherche à me tuer, je suis ridicule. Je suis surtout très défoncé, je panique pour rien. J’en ai marre….vite que ça passe….j’en ai marre. Un liquide un peu bizarre me coule sur le menton. Oh, je me suis mordu la lèvre, je saigne. Je suis tout cripsé ouh lo lo ! Faut que je m’occupe l’esprit pour arrêter de divaguer et de me mordre. Et de grinçer des dents. Je dois avoir l’air d’un fou, je vais dire un truc drôle :
- Oh mince je saigne, eh, t’es pas un vampire au moins ? Tu va pas me sauter à la gorge ou manger mes yeux ? …. Tu sais quoi ? Réponds même pas, je dis n’importe quoi et je suis pas drôle. J’essaie juste de m’enlever de la tête que la piscine peut rétrécir et nous broyer vivant.



Lenorian pour THS
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden D. Sanders
Voyageur
avatar
Une petite image :
Date d'inscription :
16/04/2018
Messages :
421


XP:
10/150  (10/150)
Re: Nothing amazing happens here - ft. Rafael James Casey Ven 5 Oct - 17:55

Dear Rafael, clique sur moi stp:
 


Aiden feat Rafael

Nothing amazing happens here

Rafael se releva de toute évidence trop vite. Je pouvais le comprendre : après une gueule de bois, on ne marche jamais très droit. Bref, en tout cas, c’est un soulagement qu’il puisse tenir sur ses guibolles. Mais ce type était quand même perché. Il me parlait d’étoile et de gens qui forniquent ? Mais … Bon, mettons ça sur le compte de l’alcool. Quoi qu’il ne sentait vraiment pas très bon. Enfin j’imagine que moi non plus, vu qu’on suait comme des gros porcs. Mais lui en plus, avait une subtile odeur d’urine : bien que ce soit normal, il venait de se soulager dans la piscine. D’ailleurs, n’était-il presque pas tombé dans son urine ?

J’observais le petit filet de sang sortir depuis sa lèvre. Ce type s’était au moins mordu en tombant. Ou en parlant. Malgré la demande de Rafael, je répondais quand même à la question :

- Non mec, rassure-toi, je suis pas un vampire. Et puis même si j’ai soif, à la rigueur, c’est ton urine que j’aurai bu.

Et merde. Qu’est- ce que je racontais moi aussi ? Le soleil et la chaleur me faisaient dire n’importe quoi. Rafael commençait à déteindre sur moi ou quoi ? Enfin au fond, ce type m’impressionnait, ou alors je l’admirais – ou bien les deux – et je comptais bien m’en faire un ami. Dès qu’on sera sorti de là, il est certain qu’on ira se poser sur la plage pour mater les filles devant une bonne bière.

Alors puisqu’on était là, comme deux idiots, autant faire connaissance :

- Du coup Rafael, tu fais quoi dans la vie ? Moi je suis étudiant, même si j’ai 24 ans. En vrai c’est une loooongue histoire, pas sûr que ça t’intéresse. Mais bon, vu qu’on est coincé ici pour un certain temps, autant faire connaissance non ? Après t’es pas obligé de me répondre hein ? Mais si on reste là tous les deux à se regarder dans le blanc - ou le rouge dans ton cas – des yeux, on va s’ennuyer. D’ailleurs, pourquoi tes yeux sont rouges, t’es fatigué ?

A force de parler, ma bouche était sèche. Mais pourquoi j’avais autant parlé, je suis bête ou quoi ? Je me jetterai sur n’importe quelle source d’eau si je le pouvais… Mais pourquoi cette fichue piscine était vide : même de l’eau avec du chlore me semblait gouteuse.

- Sinon, t’as une idée de comment on pourrait sortir de là ? On pourrait peut-être crier à l’aide ? Ou essayer de faire la courte échelle pour que l’autre puisse appeler de l’aide ?

J’avais aucune conviction dans mes mots, et je savais que toutes tentatives seraient inutiles, mais bon, les seuls miracles qui pourraient nous sauver actuellement étaient presque improbables. Soit un type allait passer à côté de la piscine et nous aider, soit un gros nuage de pluie allait pointer son nez, histoire de nous rafraichir. Mais au vu du grand ciel bleu, j’en doutais. Enfin, cette île est bizarre remarque, tout pourrait arriver.



codage par LaxBilly.


Chris, j'ai toujours cette photo de toi sur mon téléphone... Promis je l'envoie à ta mère quand je rentre.
Je ne suis jamais triste, parce que je suis trop beau pour l'être
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Nothing amazing happens here - ft. Rafael James Casey

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sujets similaires
-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Amazing grace
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» All i wanted was you [PV James Stanford]