Revenir en haut Aller en bas

Bateau, trésors et bonnes meufs / feat Al'

Soraya Shafiq
Voyageuse
avatar
Une petite image :
Date d'inscription :
21/04/2018
Messages :
235


XP:
10/150  (10/150)
Bateau, trésors et bonnes meufs / feat Al' Dim 20 Mai - 16:35




Bateau, trésors et bonnes meufs

Like in endless dream
I am dancing with the beast
Faster and faster
Spinning in this twisted feast
I am dancing with the beast


Voilà quelques jours que nous sommes arrivés sur Egun. Ile tropicale située on ne sait où dans les Bermudes. Oui, le fameux triangle ! Gageons que nous reviendront sains et sauf. Quoi qu’il en soit, la petite routine vacancière s’installe pour tout le monde. La journée se résume à se baigner et flemmarder au soleil. Le soir chacun rentre sur le bateau pour faire la fête tout en mangeant après une rude journée de farniente. C’est justement à l’une de ses soirées que je me trouve actuellement. A peine la porte de la terrasse du bateau franchie, je suis accueilli par une odeur de brochettes et autres saucisses grillées. A l’autre bout du pont, quelques mâles font étales de leur virilité en grillant le résultat de leur chasse : de bestiales et dangereuses merguez sortant tout droit du frigo ! Tant de virilité en eux…

Lorgnant les places disponibles, j’esquive superbement celle où se trouve Aiden. Garçon sympathique, mais notre expédition m’aura suffi. C’est ainsi que je m’assoie à côté d’une demoiselle aux cheveux blancs. Alisha si je me souviens bien. Experte en Monopoly. Bien que je ne comprenne pas son zèle à ce sujet. En règle générale, je préfère danser ou bien dessiner quand j’ai la flemme de me remuer. « Bonsoir. » Lancé-je dans un sourire poli. Je pose mon postérieur rebondi sur la chaise et regarde d’un œil perplexe les maitres autoproclamés du barbecue. « Alors c’est pas compliqué j’ai de tout hein. J’ai d’la merguez, j’ai d’la chipo, j’ai d’la côté de veau, d’la côté de beauf, d’la côte de porc, d’la côté de poulet. Tout ce que je connais comme animal, j’te l’ai grillé c’est pas compliqué ! » lance Cyril Libeauf dans un rire débile. Je lève les yeux au ciel. Et dire que c’est comme ça tous les soirs.

« Tu prendras bien une côte de poulet ! » lancé-je à toi, ma chère vis-à-vis, non sans me retenir de pouffer de la bêtise de l’autre. C’est alors que je suis sur le point de me lever pour aller me chercher une assiette que notre capitaine préféré – surtout le seul – prend la parole pour nous expliquer l’animation de ce soir. L’espace d’un instant, je crains un karaoké année 80. Fort heureusement – ou malheureusement, je ne sais pas – nous y avons déjà eu droit avant-hier soir. Je doute donc qu’il ose nous en refourguer un autre tout de suite. Non, contre toute attente et Ahura-Mazda sait comme je n’attends pas grand-chose côté animation venant du capitaine. La petite activité qu’il nous propose ce soir après manger est même assez rigolote. Une chasse au trésor sur tout le bateau en duo. Bon. C’est pas à s’en taper le cul par terre, mais je préfère ça à chanter du Kylie Minogue.

« Pas mal. Ça te dit de te mettre avec moi ? » demandé-je dans sourire de minette charmante.



Tenue:
 

love.disaster
Voir le profil de l'utilisateur
Alisha Drake
Voyageuse
avatar
Une petite image :
Date d'inscription :
17/05/2018
Messages :
218


XP:
0/150  (0/150)
Re: Bateau, trésors et bonnes meufs / feat Al' Mer 23 Mai - 17:51

Alisha était d’excellente humeur. La victoire écrasante de son équipe quelques heures plus tôt lors du premier tournoi de beach-volley officiellement organisé depuis leur arrivée n’y était sans doute pas étrangère : son amour pour ce sport avait boosté son esprit de compétition déjà très vif et elle s’était montrée absolument impitoyable. Bien sûr, la jeune femme ne comptait pas rester en sueur pour le restant de la journée et, aussitôt la victoire célébrée, avait le chemin de sa cabine pour prendre une douche bien méritée, se changer et se remaquiller.

Efforts en partie vains : quand elle arriva sur la terrasse du navire pour l’heure du dîner, la délicieuse odeur de fleurs tropicales qu’exhalaient ses cheveux fut complètement happée par celle, lourde, grasse et bien trop familière de viande bon marché grillée au barbecue. Les responsables étaient bien évidemment la population de l’île dont le QI total cumulé ne dépassait sans doute pas les 40, mais qui semblait malheureusement majoritaire parmi les touristes masculins : les beaufs. La plupart n’étaient pas méchants, mais elle donnerait n’importe quoi pour leur interdire définitivement l’accès aux cuisines du navire – et tant qu’à faire, la moindre tentative d’humour. Tout en s’asseyant sur une chaise libre, elle se demanda distraitement si plaquer violemment le visage du prochain qui lui demandait encore si elle « goûterait bien un peu de sa belle saucisse » contre les grilles incandescentes de son appareil fétiche nuirait à sa popularité au-delà des limites qu’elle jugeait acceptable. Le sujet méritait sans doute qu’elle s’y penche.

Quelqu’un ne tarda pas à s’installer à côté d’elle. Alisha mit temporairement fin à sa réflexion et tourna la tête vers la jeune femme aux courbes plantureuses, dont elle se rappela le visage pour l’avoir souvent aperçue en train de danser sur la plage ou de faire elle-ne-savait-quoi avec une tablette graphique (du dessin, du design, des schémas de plan de conquête de l’île ?). Elles n’avaient jamais vraiment pris le temps de discuter, mais il lui semblait se rappeler de son prénom.

"Bonsoir, répondit-elle avec un sourire non-feint, car même les blagues vaseuses des cuistots autoproclamés du navire ne parvenaient à entacher sa bonne humeur. Soraya, c’est ça ?"

En tout cas, elle avait l’air de partager son exaspération vis-à-vis du menu et de ses concepteurs. Sa remarque la fit légèrement rire, mais avant qu’elle ne puisse répliquer, le Capitaine Crook prit la parole pour annoncer l’activité de la soirée : une chasse au trésor par équipe de deux. Pourquoi pas ? Il y avait apparemment une récompense à la clé pour les gagnants, et cette simple possibilité la remplit soudainement de motivation – non pas pour la récompense en elle-même, mais parce qu’elle attirerait probablement une certaine concurrence. Soraya lui proposa de se mettre avec elle et Alisha n’hésita pas une seule seconde.

"Je suis partante ! lança-t-elle joyeusement. Mais je te préviens : on y va pour gagner."

Après une brève seconde de réflexion, elle rajouta avec clin d’œil sympathique :

"J’aime beaucoup ton haut, au fait - et tant que j’y suis, la manière générale dont tu t’habilles. On n’a jamais vraiment eu l’occasion de discuter depuis le départ du bateau alors on pourra en profiter !"

Si Alisha avait fait la connaissance de nombreuses personnes pendant la croisière, elle n’avait pour l’instant lié que peu de véritables amitiés féminines et elle comptait bien vite pallier ce problème. Elle ne savait pas grand-chose de Soraya, mais par pur délit de faciès, elle avait le sentiment qu’elles pourraient potentiellement bien s’entendre.

En tout, une vingtaine d’équipes prenaient part à la chasse. A la fin du repas, le capitaine leur fit passer à chacun une liste sur lesquelles étaient inscrites trois énigmes à résoudre : la première équipe à lui rapporter les trois objets liés à ces devinettes serait déclarée vainqueur.  Elles prirent la liste et commencèrent à la parcourir. Debout côte à côte, la différence de taille entre Soraya et elle était flagrante : Alisha mesurait bien au moins une tête de plus qu’elle, si ce n’était plus, et devait courber la nuque pour pouvoir la regarder dans les yeux.

"Elles sont un peu… spéciales, mais je crois que j’ai une idée pour la première, dit-elle finalement après quelques instants. " L’orchestre vide venu d’Orient y a trouvé refuge. Go ahead and jump." : ça n’a l’air d’avoir aucun sens lu comme ça, mais est-ce que ce ne serait pas la bibliothèque ? Toutes les soirées karaoké sont organisées dans une de ses salles, et comme c’est japonais à l’origine, ça pourrait coller avec cette histoire d’Orient. C’est surtout la dernière phrase qui m’y a fait penser : tu te rappelles la soirée spécial années 80 d’il y a deux jours ? Quelqu’un avait massacré une chanson dont c’était les paroles. "Jump", de Van Ha… Haden, Halen, un nom du genre. Et si on allait y jeter un œil ?"

Peut-être que « l’orchestre vide » était la traduction littérale du japonais ? Une fois de plus, elle regrettait l'absence du Wifi, qui leur aurait permit de vérifier ça dans la seconde. Quant à l’objet qu’ils devaient ramasser, elle se demandait bien de quoi il pouvait s’agir… Peut-être un CD, un vinyle, ou bien quelque chose qui avait un rapport avec les années 1980 ?
Voir le profil de l'utilisateur
Soraya Shafiq
Voyageuse
avatar
Une petite image :
Date d'inscription :
21/04/2018
Messages :
235


XP:
10/150  (10/150)
Re: Bateau, trésors et bonnes meufs / feat Al' Dim 27 Mai - 17:41




Bateau, trésors et bonnes meufs

Like in endless dream
I am dancing with the beast
Faster and faster
Spinning in this twisted feast
I am dancing with the beast


Tu ne tardes pas à me répondre. Non sans une certaine excitation pour cette petite activité. Ta bonne humeur communicative me laisse un sourire sur le visage. « Évidemment, c’était même la peine de préciser ! » Je joue pour gagner comme dirait l’autre. Ils vont voir qui sont les meilleurs. En attendant, il est temps de manger. Mieux vaut faire le plein de force avant l’effort. Tu en profites pour me glisser une petite flatterie. « Merci ! J’aime aussi beaucoup tes goûts. » répondis-je dans une risette. « Carrément ! Ça sera l’occasion ! » repris-je à la suite. Occasion de s’amuser et de copiner avec une belle créature. Appréciable !

Après s’être nourries de merguez et autre chipo parfaites pour entretenir le gras de mon postérieur, nous pouvons récupérer la feuille de route. Occasion de contempler, non sans amusement, la différence de taille entre nous. La feuille entre tes mains, tu fais la lecture de la première énigme et… Juste, wouat de phoque ? C’est à peu près l’expression qui doit se lire sur mon visage. Quel putain de rapport entre l’Orient, un orchestre vide et ce que je suppose être des paroles de chansons. « J’espère que toutes les énigmes ne sont pas aussi tordues ! »

Finalement, tes suppositions font sens. « Ah ! Alors, quand on me dit orient. Perso, je pense pas à l’Asie de base, mais pourquoi pas. Il aurait du préciser extrême-orient à la limite. Mais bon, c’est mon côté perse qui me fait dire ça. » Et comme tous les perses, j’ai mon égo. Passons ! « Mais effectivement, ça fait sens maintenant que tu le dis. J’avoue que je me souvenais plus trop des chansons qui sont passées… c’est dire à quel point cette soirée m’a marqué ! » Je dois bien admettre qu’entendre des beaufs chanter faux sur des chansons ringardes, il y a plus sexy comme soirée.  

Nous pouvons ainsi prendre le chemin. « Ceci dit, ça explique pas orchestre vide… A moins que ce soit une référence au vide musical dont certains ont fait preuve ! » lancé-je en pouffant légèrement. Quelques minutes plus tard, nous arrivons dans cet antre du savoir honteusement réquisitionné pour des soirées nulles. « Bon bah… y’a plus qu’à ! » Commence alors une déambulation hasardeuse et au hasard dans les rayons de livres. Chercher ou ne sait quoi on ne sait où, un petit délice pour la vraie fausse Lara Croft que je suis.

Je finis par trouver un truc qui dépasse d’une rangé. Entre deux BDs Picsou. Je tends ma petite main. Monte sur la pointe de mes petits pieds. Rien n’y fait ! Alors que je commence à regarder à droite et à gauche pour trouver une chaise ou autre escabeau, je me souviens que j’ai une géante en acolyte. « Alisha, viens voir. Je crois que j’ai trouvé un truc. » Je te pointe alors du doigt ledit objet. Le suspens prend vite fin alors que j’en profite pour mater discrètement tes épaules carrées. Un vinyle donc. « Parfait ! Bon, maintenant qu’on a ce 33 tour. Voyons la suite. »

En espérant qu'elle sera moins tordue !

love.disaster
Voir le profil de l'utilisateur
Alisha Drake
Voyageuse
avatar
Une petite image :
Date d'inscription :
17/05/2018
Messages :
218


XP:
0/150  (0/150)
Re: Bateau, trésors et bonnes meufs / feat Al' Dim 10 Juin - 21:04

Soraya avait l’air aussi motivée qu’elle et heureusement, elle avait l’air sympathique. La soirée serait probablement agréable ! Sa supposition sur le sens d’orchestre vide la fit pouffer ; Alisha avait toujours été très bon public en termes d’humour et un rien la faisait rire. Cela la conforta toutefois dans l’idée qu’elle avait bien fait de ne pas participer à ce karaoké : non pas qu’elle ne portait aucune affection au répertoire des années 1980, mais préférais éviter de chanter publiquement quelque chose qui pourrait servir de prétexte à la ridiculiser ou, en tout cas, qui irait à l’encontre de l’image qu’elle s’était construite sur ce navire. Et si on s’attendait à ce qu’une fille comme elle apprécie la pop et de la musique actuelle, on l’imaginait définitivement moins s’époumoner sur le répertoire de Wham! et de Rick Astley...

Soraya interrompit son train de pensées en lui signalant quelque chose sur une étagère et Alisha la rejoignit. Coincé entre deux Picsou Géant – sérieusement ? – se trouvait un vinyle soigneusement dissimulé. Elle se demanda un bref instant pourquoi sa coéquipière ne l’avait pas tout simplement attrapé, puis dissimula un petit sourire en se rappelant leur différence de taille – elle ne connaissait pas encore suffisamment l’autre voyageuse pour savoir si elle se vexerait ou non en cas de remarque moqueuse.

« C’est bon, je l’ai ! » s’exclama-t-elle en attrapant facilement l’antiquité. Avec sa grande taille et ses talons de huit centimètres, c’était effectivement un jeu d’enfant.
- Parfait ! Bon, maintenant qu’on a ce 33 tour. Voyons la suite…
- Alors… "Albatros, Birdie, Condor, Eagle : étrangement, se donner des noms d’oiseaux est ici une marque de respect". Hm. Ça t’inspire ? »

Parce que de son côté, ce n’était pas grandiose. Elle tourna et retourna l’énigme dans tous les sens dans sa tête, sans grand succès. Aucun endroit du navire n’avait de quelconque rapport avec des oiseaux… Certes, il y avait probablement des albatros sur l’île, mais des aigles ? Cela n’avait aucun sens.

« Birdie… C’est pas un terme au golf, ça ? » finit-elle par suggérer, les sourcils froncés par la concentration.

Elle soupira et replaça distraitement une mèche de cheveux derrière son oreille, peu convaincue par sa propre idée.

« On va vérifier le terrain de golf ? Pour être honnête, je ne suis pas vraiment une grande fan de ce sport et c’est très possible que je confonde avec autre chose, mais on n'a pas l'air d'avoir d'autres idées pour le moment... Bon sang, je regrette vraiment Google. »

Elle s’y était bien évidemment très peu rendue depuis le début du voyage, mais l’avantage de passer trois semaines de trajet dans un espace aussi réduit, c’était qu’on finissait par connaître les moindres recoins du navire par cœur et que les chances de s’y perdre étaient relativement minces. Alors qu’elles s’engageaient dans un couloir, Alisha jeta un bref regard à sa comparse. Elles étaient loin de se connaître suffisamment pour que les silences n’occasionnent aucun sentiment de malaise et il lui fallait donc trouver un sujet de conversation avant qu’elles en soient réduites à chercher désespérément quoi se dire. De toute façon, elles étaient aussi là pour faire connaissance, non ? Heureusement, elle n’eut pas à chercher l’inspiration bien loin, et elles avaient à peine quitté la bibliothèque qu’elle lançait curieusement :  

« Hé, tout à l’heure, tu as dit un truc par rapport à la Perse. Tu viens du coin, ou ta famille ? demanda-t-elle, souriante. Je connais pas du tout cette région du monde – enfin, je veux dire, je n’ai jamais quitté l’Amérique du Nord. C’est comment ? Enfin, tu y es déjà allé ? »

Alisha n’était pas l’une de ces personnes qui rêvaient absolument de voyager et de parcourir le monde, mais cela l’intriguait tout de même. Elle se disait même depuis longtemps que plus tard, si sa situation financière le lui permettait – et elle ferait en sorte qu’elle le lui permette -, elle irait visiter l’Europe avec sa soeur. La région perse, en revanche… Elle aurait été incapable d’en tracer ne serait-ce que de vagues contours sur une carte. Elle comprenait l’Iran, c’était la seule chose dont elle était à peu près sûre, mais d’instinct, ce n’était certainement pas un pays dans lequel elle avait envie de mettre les pieds... La situation et les droits des femmes là-bas était loin de lui faire envie. Elle n’avait aucune idée du pays dont Soraya pouvait être originaire, mais c’était probablement pareil dans toute la région, non ? Mais pour quelqu’un qui ne connaissait pas du tout cette partie d’Orient (ni même l'Orient tout court, en fait), peut-être jugeait-elle un peu hâtivement.
Voir le profil de l'utilisateur
Soraya Shafiq
Voyageuse
avatar
Une petite image :
Date d'inscription :
21/04/2018
Messages :
235


XP:
10/150  (10/150)
Re: Bateau, trésors et bonnes meufs / feat Al' Sam 16 Juin - 15:38




Bateau, trésors et bonnes meufs

Like in endless dream
I am dancing with the beast
Faster and faster
Spinning in this twisted feast
I am dancing with the beast


La suite de nos énigmatiques aventures se poursuit. Enigmatique est toutefois trop faible, je le crains. Nébuleux serait autrement mieux trouvé. C’est en tout cas ce que je pense alors que nous découvrons la deuxième énigme. Non mais sérieusement, où va-t-il chercher ses devinettes ? Tu émets l’hypothèse que cela aurait un rapport avec le golfe. Ai-je une tête à faire du golfe ? « Aucune idée, je me suis jamais intéressée à ce genre de sport. Je te le cache pas. » Enfin. Si on peut vraiment appeler ça « sport ». Cela dit, comme nous n’avons pas de meilleures idées… Nous partons pour le terrain de golf.

En chemin, tu t’enquis sur mes origines pour faire la conversation. « Je suis née en France, mais mes parents sont Iraniens. Ils ont quitté le pays peu après la Révolution. Pour au final se rencontrer à Paris. Comme quoi, le hasard ! J’y ai toujours de la famille et j’y vais chaque été. Sauf cette année du coup. J’irai cet hiver. Je sais que l’Iran n’est pas le pays le mieux côté en ce moment, mais si tu mets de côté toute la politique, c’est très joli. Faut avoir vu le site de Persépolis en moins une fois dans sa vie ! Et la cuisine… » D’un geste de doigt près de la bouche, je fais le signe signifiant que c’est excellent. « Après, il se faut se couvrir les cheveux. Certes. » Je ne cautionne pas, mais comme sinon, on ne passe pas l’aéroport…

« En tout cas, désolée. Je suis parfaitement inutile jusqu’à présent ! Mais promis, dès qu’il y aura un truc sur l’Histoire ancienne, tu pourras compter sur moi ! » Nous finissons d’ailleurs par arriver au terrain de golf. Après quelques petites recherches, je finis par trouver une balle avec des oiseaux dessinés dessus. Enfin des oiseaux… Des V quoi ! « Je crois que j’ai trouvé nos piafs ! » Je me baisse pour attraper la balle logée dans le numéro 13. Avant de me retouner vers toi et la faire sauter une fois dans ma main. « Le jeu s’arrête au 13 ! Titre d’un épisode de Chapeau Melon et Bottes de Cuir. Tu crois que Crook est un fan et que la référence est voulue ou c’est le hasard ? » Lancé-je dans un sourire.

« Bon. Voyons la suite… De bâbord à tribord, c’est ici que je gouverne… Hum. La salle des commandes ? » En tout cas, c’est ce qui me semble le plus logique. « Au fait, tu viens d’où toi ? » lancé-je pour te retourner la question.  


love.disaster
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Bateau, trésors et bonnes meufs / feat Al'

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sujets similaires
-
» Les bonnes meufs et les bô gosses
» Les chasseurs de trésors reviennent
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» Les bonnes manières de table
» très bonnes Boutiques ebay à connaitre / figurines/bits .